Une grenade incapacitante jetée sur un couple palestinien et son bébé
Rechercher

Une grenade incapacitante jetée sur un couple palestinien et son bébé

Les policiers n'auraient pas vu que les parents tenaient un nouveau-né, qualifiant la séquence de l'incident filmée par Yesh Din de "partiale et révisée"

Des soldats israéliens jettent une grenade incapacitante en direction d'un couple palestinien portant un bébé (Capture d'écran : Yesh Din)
Des soldats israéliens jettent une grenade incapacitante en direction d'un couple palestinien portant un bébé (Capture d'écran : Yesh Din)

Le groupe de défense des droits de l’Homme Yesh Din a diffusé une séquence vidéo montrant un garde-frontière jetant une grenade incapacitante sur un couple palestinien portant un bébé dans ses bras, vendredi.

Citant les habitants du village de Burin, dans le nord de la Cisjordanie, Yesh Din a fait savoir que les policiers avaient utilisé des gaz lacrymogènes et jeté des grenades incapacitantes sur un groupe de jeunes Palestiniens qui s’étaient réunis aux abords du village après avoir vu deux Israéliens s’approcher depuis l’avant-poste de Givat Ronen, situé à proximité.

Le groupe a expliqué que le gaz lacrymogène avait pénétré à l’intérieur d’une habitation, menant un certain nombre de ses habitants à réclamer des soins en raison de l’inhalation des fumées toxiques et qu’un agent de la police des frontières avait continué à jeter des gaz lacrymogènes et des grenades incapacitantes alors que les blessés étaient pris en charge par une ambulance.

Dans la vidéo, les policiers peuvent être vus descendant une route en direction d’une ambulance alors que le couple commence à tenter de fuir avec l’enfant. L’un des agents envoie alors une grande incapacitante vers le couple, qui explose à quelques pas de lui.

Suite à la diffusion de la vidéo, la police a expliqué que la séquence présente « une vision partielle et révisée [de l’incident].

Selon la police, ce dernier s’est produit suite à une émeute survenue dans le village durant laquelle des douzaines de Palestiniens ont jeté des pierres vers les agents et l’habitation. Au cours des affrontements, une ambulance du Croissant rouge palestinien a demandé la permission d’évacuer les blessés, ce qu’a accepté l’officier israélien commandant les troupes, a dit la police.

A ce moment-là, les policiers ont vu deux personnes fuir la zone, poussant l’un des agents à envoyer une grenade incapacitante dans leur direction.

La police a fait savoir que l’homme tournait le dos aux soldats et qu’il n’était pas possible d’apercevoir l’enfant. La manière dont le couple courait, selon les forces de l’ordre, était « caractéristique des émeutiers qui avaient jeté des pierres sur les officiers » et qui « tentaient alors de fuir la zone afin d’éviter l’arrestation à tout prix ».

« Si les agents avaient remarqué le bébé, nul besoin de préciser qu’ils auraient agi en conséquence », a ajouté la police.

Cet incident est survenu alors qu’environ 600 Palestiniens ont participé à des échauffourées dans un certain nombre de villes et villages en Cisjordanie, tandis que 400 autres ont créé des émeutes à Gaza le long de la frontière, a précisé Ynet.

Au cours de ces affrontements, un soldat de l’armée israélienne a été légèrement blessé après avoir reçu une pierre à Hébron. Il a été pris en charge à l’hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem.

La diffusion de la vidéo de Yesh Din est survenue une semaine après que l’armée a enquêté sur un incident filmé le mois dernier à Hébron au cours duquel des soldats israéliens avaient fait sortir une famille palestinienne de son véhicule afin de se servir de la voiture comme bouclier face aux pierres jetées par des émeutiers dans cette ville de Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...