Une hôtesse d’El Al meurt 4 mois après avoir contracté la rougeole durant un vol
Rechercher

Une hôtesse d’El Al meurt 4 mois après avoir contracté la rougeole durant un vol

Âgée de 43 ans, l'hôtesse avait été vaccinée avec une seule dose au lieu des deux conseillées ; elle est la troisième victime d'une récente épidémie de la maladie très contagieuse

Un avion d'El Al à l'aéroport international Ben Gurion le 17 août 2016. (Tomer Neuberg / Flash90)
Un avion d'El Al à l'aéroport international Ben Gurion le 17 août 2016. (Tomer Neuberg / Flash90)

Une hôtesse de l’air israélienne qui avait été hospitalisée après avoir contracté la rougeole lors d’un vol est décédée. Il s’agit de la troisième victime d’une épidémie de la maladie très contagieuse, ont annoncé des journaux israéliens mardi.

Âgée de 43 ans, l’hôtesse de l’air avait contracté la rougeole lors d’un vol en provenance de New York, à la fin mars.

Son état s’est détérioré à la fin du mois et elle a été transférée vers un service isolé de soins intensifs, après être tombée dans le coma et subi des dommages au cerveau.

Elle a été diagnostiquée avec une méningo-encéphalite – une complication du virus de la rougeole qui revient à avoir la méningite et l’encéphalite, respectivement des infections et des inflammations d’une membrane cérébrale et du cerveau lui-même.

La femme travaillait à bord du vol El Al 002 qui effectuait la liaison entre l’aéroport John F. Kennedy et Tel Aviv le 26 mars.

Des analyses sanguines ont révélé qu’elle avait été vaccinée avec seulement une seule dose au lieu de deux injections recommandées pour sa tranche d’âge. En réaction, El Al avait alors donné l’instruction à son personnel de bord de se faire vacciner contre la rougeole.

Un enfant de 10 ans est dans le coma au centre médical Schneider à Petah Tikva avec de possibles dommages cérébraux et est relié à un respirateur, après avoir lui aussi contracté la rougeole.

En novembre, un nourrisson de 18 mois est mort de la maladie à Jérusalem, le premier décès recensé de la rougeole en Israël depuis ces 15 dernières années. Un mois plus tard, une femme de 82 ans a été la deuxième victime.

Une infirmière prépare le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole au département de la Santé du comté de Rockland, à Haverstraw, dans le comté de Rockland County, à New York. Illustration. (Crédit : Johannes Eisele/AFP)

Israël a été touché par une épidémie de rougeole l’année dernière, avec 4 292 cas recensés entre juillet 2018 et juillet 2019, selon le ministère de la Santé.

Les infections ont principalement touché la communauté ultra-orthodoxe du pays, où le taux de vaccination est généralement plus bas que dans le reste de la population.

A New York aussi, des professionnels de la santé luttent pour contenir le nombre croissant de cas de rougeole qui affecte les quartiers ultra-orthodoxes juifs, tout en ayant lancé des poursuites pour imposer les vaccinations.

Les cas de rougeole à Rockland et à Brooklyn ont remonté vers des membres non-vaccinés de la communauté juive ultra-orthodoxe qui ont voyagé en Israël. D’autres responsables juifs orthodoxes ont déclaré qu’un petit nombre de personnes opposées à la vaccination dans la communauté ont permis à la maladie de se propager.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...