Rechercher

Une radio s’adressant aux Juifs marocains devrait prochainement voir le jour

Plusieurs langues devraient être entendues à l’antenne : le darija, l’hébreu, l’amazigh et le français ; la radio devrait être d’abord disponible en ligne, puis sur la bande FM

Lever du soleil à Casablanca. (Crédit : SpreeTom / CC BY-SA 4.0)
Lever du soleil à Casablanca. (Crédit : SpreeTom / CC BY-SA 4.0)

« Mozaik », une radio s’adressant aux Juifs marocains et à la diaspora juive d’origine marocaine, devrait prochainement voir le jour, ont rapporté différents médias, principalement marocains, le mois dernier.

Jacques Knafo, l’initiateur du projet, membre du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, et de la Confédération générale des entreprises du Maroc, explique que la construction des studios, dans le centre-ville de Casablanca, est actuellement en cours. L’investissement initial pour le lancement de la radio, outre l’immobiliser, s’élèverait à 10 millions de dirhams, soit près d’un million d’euros.

Le dossier permettant à la station d’émettre a été déposé à la Haute autorité de la communication audiovisuelle pour l’octroi d’une licence.

Cependant, le site Medias24.com a rapporté que cette autorité n’avait pas encore délibéré ni, a fortiori, validé la création de la radio, puisque le dossier n’était pas complet et ne « répondait pas aux exigences de la loi ».

« La HACA nous a demandé des précisions dans le statut juridique et nous devons nous conformer au cahier des charges des radios privées. On va redéposer le dossier bientôt », a affirmé Jacques Knafo.

La radio devrait d’abord être digitale, disponible en ligne, avant d’être diffusée sur les ondes FM une fois la licence obtenue.

Jacques Knafo voit la radio comme « axée sur le socio-culturel », visant à mettre en valeur le patrimoine judéo-marocain. Elle sera émise « dans un premier temps à Casablanca, Rabat et Marrakech et par la suite elle sera élargie à d’autres villes comme Fès et Tanger », a expliqué M. Knafo.

L’équipe est en cours de constitution, et plusieurs personnalités ont déjà été approchées, a-t-il ajouté.

Plusieurs langues devraient être entendues à l’antenne : le darija, l’hébreu, l’amazigh et le français.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...