Israël en guerre - Jour 257

Rechercher

Une soldate ex-otage du Hamas dit : « Il faut tout faire » pour libérer les otages

Ori Megidish avait été secourue par l'armée et le Shin Bet alors qu'elle était retenue otage dans la bande de Gaza

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

La soldate Ori Megidish s'exprime dans une vidéo diffusée le 30 décembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)
La soldate Ori Megidish s'exprime dans une vidéo diffusée le 30 décembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

La soldate Ori Megidish, libérée des geôles du Hamas, dans la bande de Gaza, par l’armée israélienne et le Shin Bet il y a de cela près de deux mois, a pris la parole dans une vidéo diffusée par l’armée lors d’une conférence de presse en soirée.

« Je m’appelle Ori Magidish, et cela fait exactement deux mois que j’ai été secourue par l’armée israélienne et le Shin Bet et libérée de ma captivité aux mains du Hamas. Il s’est passé tellement de choses dans ma vie, ces deux derniers mois, mais pendant tout ce temps, mes amis sont toujours détenus à Gaza », a-t-elle expliqué.

« Le Hamas m’a kidnappée le 7 octobre au poste de Nahal Oz, où j’étais chargée de surveiller la frontière avec Gaza, jour après jour, pour protéger mon pays », a déclaré Megidish.

« Ils nous ont kidnappés alors que certains d’entre nous étaient encore en pyjama. Ils ont assassiné mes meilleurs amis et tant d’autres personnes ».

« J’ai été otage pendant 23 jours, des jours qui m’ont paru des années. Mes amis sont toujours otages, détenus aux côtés de femmes, d’hommes, d’enfants, de personnes âgées et de malades, alors que leurs proches attendent toujours leur libération ».

« Malgré la douleur, la solitude et la peur que j’ai ressenties quand j’étais là-bas, j’avais l’espoir d’être secourue. Je prie pour que mes amis encore otages aient le même espoir », a-t-elle confié.

« Alors que le monde va bientôt faire la fête pour le réveillon du Nouvel An, il y a 129 otages qui ne vont rien célébrer parce qu’ils sont seuls. Il faut absolument tout faire pour ramener tout le monde à la maison », a-t-elle conclu.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.