Une vidéo du parti Républicain de Rockland dénonce un « coup d’Etat » hassidique
Rechercher

Une vidéo du parti Républicain de Rockland dénonce un « coup d’Etat » hassidique

Le Republican Jewish Commitee et le gouverneur Cuomo, de l'Etat de New York ,ont dénoncé une vidéo de campagne "antisémite" intitulée "la tempête se prépare à Rockland"

Un jeune Hassidique traverse une rue à  Monsey, dans le comté de Rockland, à New York, le 5 avril 2019 (Crédit : Johannes Eisele/AFP/Getty Images)
Un jeune Hassidique traverse une rue à Monsey, dans le comté de Rockland, à New York, le 5 avril 2019 (Crédit : Johannes Eisele/AFP/Getty Images)

Une publicité de campagne publiée sur Facebook par une branche des Républicains américains a été qualifiée d’antisémite et de « profondément perturbante ».

Intitulée « Une tempête se prépare à Rockland », cette vidéo réalisée par une branche du parti Républicain du nord du comté de New York s’attaque à l’importante communauté juive hassidique croissante dans son secteur, au spectre du « surdéveloppement » et à un projet de campus pour une yeshiva.

La vidéo, qui semblait avoir été supprimée jeudi matin, présente le slogan « s’ils gagnent, on perd » sur fond de musique menaçante, avec également l’avertissement « qu’ils » vont « changer notre mode de vie ».

« Aron Wieder et son bloc Ramapo complotent un coup d’Etat », dit encore la vidéo en faisant référence à un législateur hassidique représentant une ville du comté de Rockland dont la population orthodoxe est importante. La publicité avertit que « le développement chaotique » et le redécoupage électoral menacent « nos » maisons, écoles, familles – et l’eau.

« Cette vidéo est profondément perturbante et elle doit être supprimée et immédiatement condamnée par le parti Républicain du comté de Rockland », a déclaré la procureure-générale Letitia James dans un communiqué.

« Dire clairement que les membres de la communauté juive sont une menace pour nos familles et notre sécurité, qu’ils doivent être stoppés dans leurs desseins, est méprisable et complètement inacceptable », a-t-elle ajouté. « Attaquer ceux qui sont différents de ce que nous sommes ne fait que nourrir la haine et nous affaiblir. Nous devons tous nous dresser pour dénoncer cette vidéo haineuse. »

Le président du parti Républicain du comté de Rockland, Lawrence Garvey, a défendu la vidéo dans un publication sur Facebook sur la page du parti.

« Indépendamment de ce que vous pouvez penser de la vidéo, il y a des faits qui ne peuvent pas être ignorés. Ce n’est pas et cela n’a jamais été une question de religion. C’est une histoire de bien et de mal », a-t-il écrit. « Pour ceux qui vivent à Rockland, c’est plus dur de voir un unique et réel problème qui existe ici. La population de Rockland désespère qu’une attention soit accordée aux problèmes que nos communautés doivent affronter et de nombreuses personnes vivent, chaque jour, avec une menace qui plane au-dessus d’eux, celle de perdre leurs habitations et leur quartier ».

« Et ceux qui osent parler du surdéveloppement, de la corruption ou de l’éducation sont immédiatement qualifiés d’antisémites sans qu’aucune préoccupation ne soit accordée aux faits, et sans aucune idée des véritables questions qui sont en jeu », a-t-il poursuivi.

La Republican Jewish Coalition (RJC) a qualifié dans un tweet la vidéo « d’absolument méprisable » et de « pur antisémitisme ».

« Le parti Républicain du Comté de Rockland nous fait honte et il ne peut en aucun cas s’associer à notre formation politique », a déclaré la RJC.

Le bureau de New York/New Jersey de l’ADL (Anti-Defamation League) a expliqué que « les images et la formulation de la vidéo suggèrent fortement un appel au fanatisme anti-religieux, qui n’a pas sa place dans nos élections ».

Il a appelé la branche de Rockland à supprimer la vidéo et à « travailler à comprendre la raison pour laquelle elle est offensante ».

Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, prend la parole lors d’un rassemblement des syndicats de la santé au Madison Square Garden, le 21 février 2018, à New York (Drew Angerer / Getty Images / via JTA)

Le gouverneur de New York Andrew Cuomo a qualifié la vidéo de « répugnante ».

« L’antisémitisme déguisé sous l’inquiétude sur le zonage ou le développement n’est pas excusable », a-t-il dit dans un communiqué. « Si cette vidéo a depuis été supprimée, son impact sera encore ressenti par les membres de la communauté juive qui ont été pris pour cible par leurs voisins. Cette vidéo est le dernier exemple de la politique de division et de haine qui s’infiltre dans la nation, et elle doit être dénoncée », a-t-il clamé.

« Tous les membres du parti Républicain de New York doivent ouvertement dénoncer cette rhétorique haineuse et établir clairement que nous ne tolérerons jamais ce comportement méprisable », a-t-il continué.

Le comté de Rockland, qui serait habité à plus d’un-tiers par les Juifs orthodoxes et qui comprend le village hassidique de New Square ainsi que la communauté étendue de Monsey, a connu d’intenses querelles internes entre la population orthodoxe et les opposants locaux sur le développement, les budgets des écoles publiques et le zonage.

La vidéo a suscité un large éventail de réponses de la part des internautes sur Facebook, allant de l’approbation enthousiaste aux accusations de racisme et d’antisémitisme.

« La dernière fois que j’ai vu une vidéo comme celle-là, elle était en noir et blanc et en Allemand », a fait remarquer Josh Groll.

« Je pense que si n’importe quel groupe de personnes venait dans un secteur et le surdéveloppait, en changeant le système scolaire, en tentant de changer la manière dont il est dirigé, en changeant le paysage offert, les gens seraient TRES en colère… Il s’avère que ce sont les Hassidiques dans ce cas – désolée, je ne considère pas que ce soit antisémite », a écrit Brenda Logun Sclossberg.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...