Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

USA : Après l’attaque contre l’Iran, la Chambre va voter un programme d’aide à Israël

Le président de la Chambre a promis de faire voter la proposition cette semaine, après deux échecs à faire passer le projet de loi, qui fournirait également des fonds à l'Ukraine et à Taïwan

Mike Johnson, républicain de Louisiane, prêtant serment en tant que nouveau président de la Chambre des représentants, au Capitole, à Washington, le 25 octobre 2023. (Crédit : Alex Brandon/AP)
Mike Johnson, républicain de Louisiane, prêtant serment en tant que nouveau président de la Chambre des représentants, au Capitole, à Washington, le 25 octobre 2023. (Crédit : Alex Brandon/AP)

Le président de la Chambre des représentants des États-Unis, Mike Johnson, a indiqué dimanche qu’il tenterait de faire passer un projet de loi prévoyant l’octroi d’une aide à Israël cette semaine, à la suite de l’attaque massive de drones et de missiles par l’Iran.

Johnson, qui se bat pour unifier sa majorité républicaine fracturée et éviter de se faire évincer, a évoqué les deux tentatives infructueuses de faire passer une aide individuelle à Israël depuis le 7 octobre.

Les opposants à cette proposition avaient alors accusé Johnson de « manœuvre politique cynique » pour détourner l’attention de l’opposition du leader de la Chambre des représentants à un projet de loi bipartisan du Sénat qui avait échoué le mois dernier et qui comprenait une aide à Israël, à l’Ukraine et à Taïwan.

Le président de la Chambre des représentants n’a pas précisé si le projet de loi présenté cette semaine inclurait également une aide à l’Ukraine et à d’autres alliés.

« Nous allons faire une nouvelle tentative cette semaine. Les détails de ce projet sont en train d’être élaborés à l’heure actuelle. Nous examinons les options et toutes ces questions complémentaires », a indiqué Johnson dans de l’émission « Sunday Morning Futures » de Fox News.

Dans la nuit de samedi à dimanche, l’Iran a lancé des centaines de drones et de missiles dans ce qui constitue sa première attaque directe sur le territoire israélien, faisant planer la menace d’une guerre ouverte entre les deux pays, qui pourrait dégénérer en une guerre régionale dans laquelle les États-Unis seraient impliqués.

Les troupes américaines ont joué un rôle décisif dans l’échec de l’attaque iranienne de ce week-end en avertissant Israël de l’imminence des drones et des missiles et en interceptant un grand nombre d’entre eux dans leur trajectoire. Dès la fin de l’attaque dimanche matin, le président américain Joe Biden a informé Israël qu’il ne participerait pas à une attaque de Tsahal contre l’Iran si ce dernier décidait d’en lancer une.

Le représentant Mike Turner, président de la commission des Renseignements de la Chambre des représentants, a fait savoir dans l’émission « Meet the Press » de la chaîne NBC que la Chambre des représentants devrait, selon lui, adopter un projet de loi d’aide globale cette semaine.

« Je pense qu’elle bénéficiera d’un soutien considérable tant pour l’Ukraine que pour Israël et l’Asie, non seulement en raison de ce qui s’est passé avec l’Iran et de l’escalade du conflit au Moyen-Orient, mais aussi parce qu’il s’agit d’alliés qui ont besoin de notre soutien et qui le méritent », a indiqué Turner.

Johnson s’est exprimé après que le chef de la majorité à la Chambre des représentants, Steve Scalise, deuxième républicain en importance à la Chambre, a déclaré que la Chambre répondrait à l’attaque contre l’Iran par « une législation qui soutienne notre allié Israël et tienne l’Iran et ses mandataires terroristes pour responsables », sans donner de détails.

Johnson devait rencontrer plus tard dans la journée de dimanche des législateurs spécialisés dans les questions de sécurité nationale, notamment le président de la commission des Affaires étrangères de la Chambre, Michael McCaul.

Lors de l’émission « Face the Nation » de la chaîne CBS, McCaul a expliqué que la décision de soumettre l’aide à l’Ukraine à un vote incombait à Johnson, mais qu’il était nécessaire de le faire. « Nous n’avons pas de temps à perdre », a déclaré McCaul. « Nous devons agir. »

La Chambre des représentants reste profondément divisée sur la question de l’aide à apporter à l’Ukraine. Aucun programme d’aide majeur n’a été adopté pour Kiev depuis la prise de contrôle de la chambre par les Républicains en janvier 2023.

Alors que certains membres de la Chambre soutiennent fermement l’aide et prédisent qu’elle serait adoptée à 70 % si Johnson autorisait un vote, de nombreux alliés du candidat Républicain à la présidence Donald Trump s’opposent à l’aide à l’Ukraine, privilégiant les dépenses pour les questions intérieures.

La représentante Marjorie Taylor Greene a menacé d’évincer Johnson de son poste de président de la Chambre des représentants, notamment en raison de son soutien à l’Ukraine.

La Maison Blanche et les principaux sénateurs Démocrates et Républicains ont appelé Johnson à approuver un programme bipartisan de 95 milliards de dollars adopté par le Sénat, qui prévoit une aide de 14,1 milliards de dollars à Israël et de 60 milliards de dollars à l’Ukraine.

Le porte-parole de la Maison Blanche pour la sécurité nationale, John Kirby, a déclaré à Meet the Press : « Ils devraient le mettre sur la table dès que possible ».

Johnson a refusé d’examiner le projet de loi du Sénat. Au lieu de cela, il a cherché à élaborer sa propre législation, en structurant l’aide à l’Ukraine sous forme de prêt, à la demande de M. Trump.

Après avoir rencontré l’ancien président vendredi en Floride, Johnson a déclaré que Trump et lui étaient « d’accord à 100 % sur ces questions importantes ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.