Rechercher

USA: « Plus chaud que dans un four »; un bar s’excuse pour son mème sur Anne Frank

L'Atlantic Sports and Bar affirme que l'employé responsable de la publication sur la canicule ne savait pas qui était la victime de la Shoah ; la publication a été supprimée

Un mème sur Anne Frank publié par l'Atlantic Sports and Bar le 22 juillet 2022. (Crédit : Capture d'écran)
Un mème sur Anne Frank publié par l'Atlantic Sports and Bar le 22 juillet 2022. (Crédit : Capture d'écran)

Un bar de sportifs de Rhode Island s’est excusé lundi pour la publication d’un mème sur Facebook qui tournait en dérision la mort d’Anne Frank par les nazis.

« Il fait plus chaud que dans un four dehors… et je suis bien placée pour le savoir », pouvait-on lire vendredi dans la publication de l’Atlantic Sports and Bar, autour d’une photo d’Anne Frank, une adolescente germano-néerlandaise, connue mondialement pour son journal intime, tuée par les nazis en 1945. La publication visait à faire une blague sur la canicule qui sévit à Rhode Island.

L’établissement a immédiatement fait l’objet de critiques de la part des utilisateurs des réseaux sociaux, dont certains ont appelé au boycott du restaurant jusqu’à ce qu’il présente des excuses.

« Wow un gouffre à racisme ! », a écrit l’utilisatrice de Facebook Amy Ann sur une autre publication sur la page du restaurant. « A ne pas fréquenter jusqu’à ce qu’ils s’excusent. »

La chaîne d’information locale ABC a déclaré que le restaurant avait supprimé le message quelques heures après sa publication et a affirmé que l’employé à l’origine du message ne savait pas qui était Anne Frank.

Publié en 1947, Le journal d’Anne Frank reste à ce jour l’un des livres les plus lus sur la Shoah et a été traduit dans plus de 70 langues.

Deux jours après avoir supprimé la publication, le restaurant a présenté ses excuses en jugeant cette dernière « irréfléchie et nous nous rendons compte qu’elle était incroyablement inappropriée et ne reflète pas nos valeurs en tant que membres de notre communauté ».

« Il n’y a aucune excuse pour la publication de ce message, et il n’y a rien que nous puissions faire pour le rectifier, tout ce que nous pouvons faire maintenant est de présenter nos plus profondes excuses à ceux qui ont été légitimement blessés par nos actions. L’Atlantic Restaurant est fier d’être un espace tolérant, inclusif et sûr pour tous. »

Le restaurant a promis d’être plus vigilant dans le filtrage des publications à l’avenir et a remercié la communauté pour son « effusion de soutien, ainsi que l’effusion de critiques légitimes. »

« Ce sera certainement un moment instructif pour notre équipe », a ajouté le restaurant dans une déclaration publiée par la filiale locale d’ABC.

Mardi après-midi, la page Facebook du bar semblait avoir été retirée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...