Israël en guerre - Jour 284

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Ziv Pepe Shapira, 26 ans : Ce soudeur « avait l’âme d’un artiste»

Assassiné par des terroristes du Hamas au festival de musique Supernova le 7 octobre dernier

Ziv Pepe Shapira (Autorisation)
Ziv Pepe Shapira (Autorisation)

Ziv Pepe Shapira, 26 ans et originaire du kibboutz Nir Am, a été assassiné par des terroristes du Hamas au festival de musique Supernova le 7 octobre dernier.

Il était allé à la rave en compagnie de deux amis : Nevo Arad, lui aussi tué ce jour-là en tentant de prendre la fuite, et un autre, qui lui a survécu.

Ziv a été porté disparu pendant plus d’une semaine avant que son corps ne soit identifié. Il a été inhumé le 19 octobre à Nir Am après un service funéraire à Tel Aviv.

Il laisse derrière lui ses parents, Tamar et Yehiel, ses frères et sœurs Aviel, Mor, Tal, Gil et Dan et son beau-père Patrick Cohen.

Dans une interview accordée en 2015 à la Treizième chaine, Ziv, qui était alors lycéen, disait : « Il ne semble pas logique qu’il y ait une guerre chaque année en Israël. Cela n’arrive dans aucun autre pays. »

Selon la nécrologie publiée sur le site Internet de l’Institut national d’assurance, Ziv était né à Eilat avant de partir vivre dans le kibboutz Mishmar Hanegev puis, à l’âge de cinq ans, à Nir Am, suite au mariage de sa mère avec Patrick.

Au collège et à l’école primaire, Ziv a joué au football, allant jusqu’à disputer des tournois à l’étranger, et au lycée, appris à jouer de la guitare. Il a fait une année de service national au kibboutz Sde Boker avant de faire son service militaire. Une fois son service terminé, il a étudié la soudure et travaillé pour la compagnie gazière Chemo Aharon.

Sa famille a précisé qu’il avait un côté très artiste, qui l’avait amené à fabriquer des bijoux, dessiner, peindre et écrire des chansons. Il avait un chien, Loopy, qu’il adorait.

Niv Ast, un de ses amis musiciens, a écrit pour lui « A Song for Pepe », qui dit notamment : « J’espère que nous danserons encore. » Il a dit que Ziv « était plein d’amour, de bienveillance et de musique. Nous nous sommes rencontrés lors de l’un de mes spectacles et sommes devenus amis. J’ai essayé de mettre sa joie de vivre et son sourire dans ce morceau. »

Ziv était également actif sur la scène musicale et avait travaillé comme promoteur pour le club Collabo, qui a organisé une soirée musicale, en juin, en sa mémoire. Le club a écrit : « Notre Ziv Pepe était épris de liberté, toujours le dernier sur la piste de danse, toujours avec le sourire. Il a travaillé avec nous à la production de Ratzif au club Collabo, mais il est surtout devenu rapidement l’ami de la plupart d’entre nous. »

Sur la page commémorative Instagram qui lui est consacrée, sa mère, Tami, a écrit : « Ziv était un artiste dans l’âme. Il aimait dessiner et sculpter : avec des bouts de fils métalliques trouvés dans les champs, il était capable de faire une belle fleur qu’il mettait dans un pot. Il avait décoré les murs de sa caravane de ses propres dessins. »

Il aimait les fêtes et les raves et avait participé à de nombreuses fêtes en Israël et ailleurs en Europe, a-t-elle ajouté. « C’était normal pour lui d’aller au festival Supernova, dont il n’est jamais revenu, alors qu’il n’avait que 26 ans. La guerre a mis fin à tout. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.