Voici la composition finale de la 20e Knesset après la publication des résultats quasiment définitifs des législatives par la commission électorale.

Le taux de participation final s’est établi à 72,3 %.

La 20e Knesset aura le plus grand nombre de femmes élues depuis la création de l’Etat d’Israël en 1948, selon les résultats finaux des législatives publiés par la commission électorale.

Selon ces résultats quasiment définitifs, 29 femmes vont siéger au parlement israélien sur 120 députés, soit deux deux de plus que dans la Knesset sortante, ce qui était déjà un record. Parmi elles, dix sont de nouvelles élues.

Le Likud, parti du Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu, a six femmes élues, dont trois nouvelles. La mieux placée sur la liste, Miri Reguev, 5ème, peut envisager d’obtenir un portefeuille ministériel.

Quatre femmes figuraient dans le gouvernement sortant.

La formation la plus féminine est le parti de gauche Meretz, avec trois femmes sur cinq députés, dont une à sa tête, Zehava Gal-On.

L’Union Sioniste de centre-gauche, second parti à la Knesset avec 24 sièges, compte huit femmes élues, dont trois dans les cinq premiers de la liste.

Deux femmes vont siéger pour la Liste arabe unifiée: Hanin Zoabi, qui était déjà parlementaire, et Aida Tuma-Soliman, une militante féministe de la ville mixte de Saint-Jean-d’Acre.

En cliquant sur les liens, cela vous donne accès à des portraits et à tous les articles les concernant.

Likud (droite) : 30 sièges (23,40 % des votes)

1. Benjamin Netanyahu
2. Gilad Erdan
3. Yuli Edelstein
4. Yisrael Katz
5. Miri Regev
6. Silvan Shalom
7. Moshe Yaalon
8. Zeev Elkin
9. Danny Danon
10. Yariv Levin
11. Benny Begin
12. Tzachi Hanegbi
13. Yuval Steinitz
14. Gila Gamliel
15. Ofir Akunis
16. David Bitan
17. Haim Katz
18. Jackie Levy
19. Yoav Kish
20. Tzipi Hotovely
21. Dudu Amsalem
22. Miki Zohar
23. Anat Berko
24. Ayoub Kara
25. Nava Boker
26. Avi Dichter
27. Avraham Nagosa
28. Nurit Koren
29. Yaron Mazuz
30. Oren Hazan

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une conférence de presse à Har Homa, à Jérusalem-est le 16 mars 2015 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90 )

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d’une conférence de presse à Har Homa, à Jérusalem-est le 16 mars 2015 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90 )

Koulanou (centre droit) : 10 sièges (7,49 % des votes)

1. Moshe Kahlon
2. Yoav Galant
3. Eli Elalouf
4. Michael Oren
5. Rachel Azaria
6. Tali Floskob
7. Yifat Sasha-Biton
8. Eli Cohen
9. Roy Folkman
10. Merav Ben Ari

Les partisans du parti politique "Koulanou" dirigé par Moshe Kahlon, le soir des élections générales israéliennes pour le 20e Parlement - 17 mars, 2015. (Crédit : ALONI MOR FLASH90)

Les partisans du parti politique « Koulanou » dirigé par Moshe Kahlon, le soir des élections générales israéliennes pour le 20e Parlement – 17 mars, 2015. (Crédit : ALONI MOR FLASH90)

HaBayit HaYehudi (droite religieuse nationaliste) : 8 sièges (6,74 % des votes)

1. Naftali Bennett
2. Uri Ariel
3. Ayelet Shaked
4. Eli Ben-Dahan
5. Nissan Slomiansky
6. Yinon Magal
7. Moti Yogev
8. Bezalel Smotrich

Naftali Bennett dans une campagne de HaBayit HaYehudi (Crédit : YouTube)

Naftali Bennett dans une campagne de HaBayit HaYehudi (Crédit : YouTube)

Shas (ultra-orthodoxe sépharade) : 7 sièges (5,73 % des votes)

1. Aryeh Deri
2. Yitzhak Cohen
3. Meshulam Nahari
4. Yakov Margi
5. David Azoulay
6. Yoav Ben-Tzur
7. Yitzhak Vaknin

Le président du parti Shas, Aryeh Deri, lors d'une conférence de presse avec les médias ultra-Orthodoxes à Jérusalem le 15 septembre 2014 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le président du parti Shas, Aryeh Deri, lors d’une conférence de presse avec les médias ultra-Orthodoxes à Jérusalem le 15 septembre 2014 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Yahadout HaTorah (ultra-orthodoxe ashkénaze) : 6 sièges (5,03 % des votes)

1. Yaakov Litzman
2. Moshe Gafni
3. Meir Porush
4. Uri Maklev
5. Eliezer Moses
6. Israel Eichler

MK Yaakov Litzman speaks during a Knesset session in 2007 (photo credit: Michal Fattal/Flash90)

Yaakov Litzman (Crédit : Michal Fattal/Flash90)

Yisraël Beiteinu (nationaliste) : 6 sièges (5,11 % des votes)

1. Avigdor Liberman
2. Orly Levy-Abekasis
3. Sofa Landver
4. Ilan Shohat
5. Sharon Gal
6. Hamad Amar

Yisrael Beytenu leader Avigdor Liberman (photo credit: Miriam Alster/Flash90)

Avigdor Liberman (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Union sioniste (centre gauche) : 24 sièges (18,67 % des votes)

1. Isaac Herzog
2. Tzipi Livni
3. Shelly Yachimovich
4. Stav Shaffir
5. Itzik Shmuli
6. Omer Bar-Lev
7. Hilik Bar
8. Amir Peretz
9. Merav Michaeli
10. Eitan Cabel
11. Manuel Trajtenberg
12. Erel Margalit
13. Mickey Rosenthal
14. Revital Swid
15. Danny Atar
16. Yoel Hasson
17. Zouheir Bahloul
18. Eitan Broshi
19. Michal Biran
20. Nachman Shai
21. Ksenia Svetlova
22. Ayelet Nahmias-Verbin
23. Yossi Yona
24. Eyal Ben-Reuven

Isaac Herzog et Tzipi Livni annoncent une alliance électorale - 10 décembre 2014 (Crédit : Flash 90)

Isaac Herzog et Tzipi Livni annoncent une alliance électorale – 10 décembre 2014 (Crédit : Flash 90)

Yesh Atid (centre) : 11 sièges (8,81 % des votes)

1. Yair Lapid
2. Shai Piron
3. Yael German
4. Meir Cohen
5. Ya’akov Peri
6. Ofer Shelah
7. Haim Jelin
8. Karin Elharar
9. Yoel Razvozov
10. Aliza Lavie
11. Mickey Levy

Les partisans de "Yesh Atid", parti politique dirigé par Yair Lapid, le 17 mars, 2015. (Crédit : Amir Levy / FLASH90)

Les partisans de « Yesh Atid », parti politique dirigé par Yair Lapid, le 17 mars, 2015. (Crédit : Amir Levy / FLASH90)

Meretz (gauche) : 5 sièges (3,93 % des votes)

1. Zehava Gal-On
2. Ilan Gilon
3. Issawi Freij
4. Michal Rozin
5. Tamar Zandberg

La présidente du parti de gauche Meretz Zahava Gal-on réagit aux résultats des élections le 17 mars 2015. (Crédit : Ben Kelmer/FLASH90)

La présidente du parti de gauche Meretz Zahava Gal-on réagit aux résultats des élections le 17 mars 2015. (Crédit : Ben Kelmer/FLASH90)

Liste arabe unie : 13 sièges (10,54 % des votes)

1. Ayman Odeh
2. Masud Ganaim
3. Jamal Zahalka
4. Ahmad Tibi
5. Aida Touma-Sliman
6. Abd al-Hakim Hajj Yahiya
7. Hanin Zoabi
8. Dov Khenin
9. Taleb Abu Arar
10 Yosef Jabareen
11. Basel Ghattas
12. Osama Sa’adi
13. Abdullah Abu Ma’aruf

Ayman Odeh (au centre), chef de file de la Liste arabe unie, réagit  avec les membres de son parti aux premières estimations dans leur QG de campagne à  Nazareth dans le Nord d'Israël le 17 mars 2015 (Crédit photo : Basel Awidat/Flash90)

Ayman Odeh (au centre), chef de file de la Liste arabe unie, réagit avec les membres de son parti aux premières estimations dans leur QG de campagne à Nazareth dans le Nord d’Israël le 17 mars 2015 (Crédit photo : Basel Awidat/Flash90)