Nous devons agir pour la défense d’Israël ! Nous devons voter, nous faire entendre et élever nos voix dans la presse ! », a exhorté le prêcheur américain Dr Robert Stearns aux 5 000 pèlerins chrétiens venus de 80 pays différents remplir les sièges du nouveau Pais Arena de Jérusalem mardi soir à l’occasion d’un événement célébrant leur lien inébranlable avec l’Etat juif.

Ils se trouvaient à l’Arena pour une « Nuit israélienne » une soirée de la Fête des Tabernacles consacrée aux citoyens et résidents israéliens, dont 300 parachutistes de Tsahal juifs, chrétiens et druzes qui ont servi durant l’opération Bordure protectrice, invités d’honneur.

Les 45 Casques bleus fidjiens enlevés en septembre au côté syrien du plateau du Golan par le Front Nosra, et qui auraient été libérés contre une rançon de 25 millions de dollars du Qatar, étaient également présents.

La Fête des Tabernacles est marquée chaque année à Souccot depuis les 35 dernières années par l’Ambassade chrétienne internationale de Jérusalem (ICEJ), une organisation créée en 1980 pour représenter des millions de chrétiens, d’églises et confessions devant Israël et son peuple. Elle gagne des Chrétiens dans 140 pays et possède des succursales dans 80 Etats.

L’ICEJ amasse des millions de dollars pour aider l’alyah en Israël des Juifs du monde entier, et plus récemment, d’Inde et d’Ukraine.

Pendant le conflit de cet été avec le Hamas, l’organisation a fourni des abris portables et d’autres formes d’assistance aux communautés israéliennes à la frontière de Gaza. L’ICEJ gère également une résidence médicale pour 70 survivants de l’Holocauste à Haïfa.

Animé, coloré, le spectacle musical de mardi couronnait une semaine de visites des lieux saints et de sessions d’étude et de prière pour les pèlerins. Ils ont également participé à une marche à Jérusalem et écouté les discours du président israélien Reuven Rivlin, du président du Congrès juif mondial Ronald Lauder, ainsi que du Premier ministre Benjamin Netanyahu par liaison vidéo.

« C’est une déclaration encourageante de solidarité », a déclaré le directeur médiatique de l’ICEJ David Parsons au Times of Israel.

Judy Russel, l’assistante personnelle du révérend Fred Nile, leader du Parti démocrate-chrétien australien, est venue avec un groupe de 22 pèlerins en tournée en Israël pour deux semaines et demie.

Fête des Tabernacles  à travers les rues de Jérusalem. 14 octobre 2014 (Crédit : courtoisie ICEJ)

Fête des Tabernacles à travers les rues de Jérusalem. 14 octobre 2014 (Crédit : courtoisie ICEJ)

« Nous sommes ici en raison de notre amour du Dieu d’Israël, car il ramène son peuple à la maison, » dit-elle avant que ne retentissent le chant et les cris de Hallelujah d’une résonnance assourdissante.

« Il est de notre mission de bénir Israël. En Australie, les gens sont manipulés par le message palestinien. C’est le travail de gens comme nous d’éduquer les autres et de les sensibiliser au narratif israélien », déclare Russell.
Roy Sims de Sydney, membre du groupe de Russell qui visite Israël depuis les années 1970, convient que l’Etat juif est incompris.

« C’est une chose d’être dans la fosse aux lions. C’est une autre de se mettre dans la gueule du lion, ce qui n’est pas ce que nous faisons », dit-il.

Les pèlerins ont été visiblement émus par un hommage aux soldats de Tsahal, qui ont été appelés sur la scène avec leurs officiers et le Père Gabriel Naddaf, l’ecclésiastique orthodoxe grec, qui a encouragé les jeunes Chrétiens arabes à s’enrôler dans l’armée israélienne.

« Les chrétiens du monde entier sont derrière vous, prient pour vous 24 heures sur 24 », a déclaré le directeur des relations publiques de l’ICEJ Doron Schneider aux soldats.

Dans son sermon d’ouverture, Stearns, leader des Eagles’s Wings, basé dans l’État de New York, a appelé les jeunes soldats de Tsahal « les sentinelles des murailles de Sion, sur la ligne de front de la bataille pour l’humanité tout entière ».

« Les Juifs et les Chrétiens sont divisés depuis 2000 ans. Les Juifs ont subi des atrocités au nom du christianisme, mais ce n’était jamais dans l’esprit des vrais disciples de Jésus », a-t-il poursuivi.

« Jésus n’était pas chrétien. C’était un Juif, et nous suivons le Jésus juif. Nous avons reçu la Bible et les prophètes du peuple juif ».

Stearns a envoyé un message politique clair, exprimant son mécontentement des politiques de l’administration actuelle de Washington.

Les membres du public font une ovation aux parachutistes de Tsahal à la Fête des Tabernacles. 14 octobre 2014 (Courtoisie ICEJ)

Les membres du public font une ovation aux parachutistes de Tsahal à la Fête des Tabernacles. 14 octobre 2014 (Courtoisie ICEJ)

« Israël ne doit pas répondre à l’Amérique. Israël doit répondre aux promesses de Hachem », dit-il en utilisant un des noms juifs traditionnels de Dieu.

« Ne regardez pas Obama. Ne regardez pas l’ONU. Ne regardez pas l’UE. Levez les yeux vers le Dieu d’Israël. Il est votre roche, votre salut, votre défenseur. Il est votre Dôme de fer », a-t-il lancé aux Israéliens.

Le prédicateur s’est adressé au président américain, l’accusant de mal choisir ses priorités au Moyen-Orient. « Obama, cesse de t’inquiéter de savoir où les Israéliens construisent des appartements dans la capitale de Jérusalem, et commence à te soucier d’empêcher l’Etat islamique d’assassiner les Juifs et les Chrétiens ».

Shmulik Fried, directeur du département des Amis d’Israël du Keren Hayessod, souligne l’importance d’entretenir et de renforcer l’alliance judéo-chrétienne.

« Les chrétiens essaient de changer de direction, de promouvoir des valeurs communes et de montrer qu’ils veulent le meilleur pour Israël, y compris l’alyah des Juifs en Israël », dit-il. « Personne ne soutient Israël comme les chrétiens ».