Le chef du Mossad, le service de renseignement israélien s’est secrètement rendu aux États-Unis pour rencontrer les membres de l’administration du président élu Donald Trump afin de leur faire un briefing en matière de sécurité.

Yossi Cohen, directeur du Mossad s’est adressé à l’administration Trump au sujet de l’accord sur le nucléaire iranien, sur la guerre civile en Syrie, sur les menaces terroristes et la question palestinienne, selon un article de Ynet samedi. L’article n’indique pas l’endroit dans lequel s’est déroulée la réunion.

La délégation sur la sécurité a été organisée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, selon Ynet, et dirigé par le chef du Conseil de la Sécurité nationale, Yaakov Nagel.

L’ambassadeur israélien aux États-Unis Ron Dermer aurait également assisté aux réunions.

Les responsables israéliens auraient également parlé, avec l’administration Trump de l’organisation d’une conférence régionale pour doper le processus de paix entre Israël et les Palestiniens, qui aurait lieu en Égypte. Ils auraient également parlé d’une résolution anti-implantations aux Nations unies soumise par les Palestiniens et soutenue par la Nouvelle-Zélande.

Le président américain élu Donald Trump à Bâton rouge, en Louisiane, le 9 décembre 2016. (Crédit : Don Emmert/AFP)

Le président américain élu Donald Trump à Bâton rouge, en Louisiane, le 9 décembre 2016. (Crédit : Don Emmert/AFP)