Les quatre personnes décédées au cours de la prise d’otages d’un magasin casher dans la capitale française étaient toutes Juives, indique le CRIF.

Le CRIF a identifié les victimes de l’attaque de vendredi : Yoav Hattab, Philippe Braham, Yohan Cohen et François-Michel Saada.

Yoav Hattab, était âgé de 22 ans et était le fils d’un rabbin qui vit toujours en Tunisie, selon un bloggeur du Times of Israël, Jean Corcos.

Yohan Cohen, le plus jeune, âgé de 21 ans, habitait à Sarcelles. Il avait une copine.

Philippe Braham et François-Michel Saada étaient respectivement dans la quarantaine et la soixantaine.

« Ces citoyens français ont été frappés de sang-froid et sans pitié parce qu’ils étaient juifs, » peut-on lire dans une déclaration CRIF envoyée samedi.

Selon les témoignages de personnes qui ont survécu à l’attaque contre le supermarché casher Hyper Cacher, les quatre personnes qui ont été tuées lors de l’incident ont été abattues au début de ces sept heures d’angoisse.

La police a ensuite pris d’assaut la boutique et tué le preneur d’otage – un homme de 32 ans, identifié comme Amedy Coulibaly.

Une veillée à la mémoire des victimes du supermarché casher est prévue samedi soir devant le supermarché Hyper Cacher.


Le CRIF appelle à participer à la grande marche républicaine ce dimanche à 15h au départ de la Place de la République.

Beaucoup de Juifs étaient étonnés de ne pas voir les noms des victimes dans la presse française. Notamment Arno Klarsfeld qui s’est indigné sur son compte Twitter :

Ou bien :