Amman va rouvrir le tombeau d’Aaron, fermé depuis que des Juifs y auraient prié
Rechercher

Amman va rouvrir le tombeau d’Aaron, fermé depuis que des Juifs y auraient prié

Un ministre jordanien a accusé un groupe d'Israéliens d'y avoir organisé un office illégal après la publication d'une vidéo sur les réseaux sociaux

Le Tombeau d'Aaron, près de Petra, en Jordanie. (Crédit : CC BY-SA 3.0, Wikipedia)
Le Tombeau d'Aaron, près de Petra, en Jordanie. (Crédit : CC BY-SA 3.0, Wikipedia)

La Jordanie a annoncé vendredi qu’elle rouvrirait le tombeau d’Aaron aux touristes, après avoir fermé le site la semaine dernière après la parution d’une vidéo dans laquelle on pouvait voir des Israéliens y prier.

Dans un communiqué, le ministère jordanien des Affaires religieuses a fait savoir qu’il était de nouveau ouvert à la visite, sans faire mention des prières juives.

Il a néanmoins appelé les visiteurs à respecter le règlement encadrant le sanctuaire, notant qu’il se trouvait dans un endroit isolé, difficile d’accès. Le communiqué met également en garde contre les visites non autorisées.

La semaine dernière, le ministre jordanien du Waqf Abdul Nasser Musa Abu al-Basal, chargé des affaires islamiques et des sites saints, avait décrété la fermeture du tombeau en raison de ce qu’il a qualifié d’office illégal organisé par des pèlerins juifs.

Abu Basl a déclaré jeudi à la chaîne de télévision Al Mamlaka TV, une chaîne financée par l’Etat, qu’il avait décidé de fermer le tombeau après
« les violations israéliennes » sur place et « la pratique des rituels à l’insu du ministère ».

Le guide touristique israélien encadrant le groupe a réfuté l’idée selon laquelle les touristes avaient prié, précisant que la visite avait été coordonnée à l’avance.

Les pèlerins étaient en Jordanie pour visiter le tombeau d’Aaron, le grand prêtre biblique et frère de Moïse, dont la tradition veut qu’il soit enterré sur le mont Hor, près de Pétra, dans un site connu localement sous le nom de Jabal Haroun.

Alors que certains Juifs prétendent qu’Aaron a été enterré sur la montagne, d’autres ont exprimé des doutes quant à l’emplacement de sa tombe. Les musulmans vénèrent également Aaron en tant que prophète.

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...