Rechercher

Amnon Shashua, légèrement blessé après que son hélicoptère s’est renversé au sol

Shashua est le fondateur de Mobileye ; l'appareil, qui aurait été piloté par l'entrepreneur technologique lors d'une formation, s'est renversé ; deux autres personnes sont indemnes

Hélicoptère renversé près de Yakum le 19 décembre 2021 (capture d'écran/Ynet)
Hélicoptère renversé près de Yakum le 19 décembre 2021 (capture d'écran/Ynet)

Le fondateur et PDG de Mobileye, Amnon Shashua, a été légèrement blessé dimanche lorsque l’hélicoptère qu’il pilotait s’est écrasé sur le côté alors qu’il était au sol.

L’incident s’est produit près du kibboutz Yakum, au sud de la ville côtière de Netanya.

Selon le site d’information Walla, l’hélicoptère a été contraint d’atterrir en raison de vents violents. Une fois au sol, l’appareil a basculé sur le côté.

Mais le site d’information Ynet a déclaré que Shashua, qui pilotait l’hélicoptère pour son deuxième vol en solo dans le cadre de sa formation dans une école de pilotage, s’est exercé à atterrir à Yakum, puis a essayé de redécoller. Il aurait perdu le contrôle des gouvernails et l’hélicoptère se serait écrasé.

Le professeur Amnon Shashua, vice-président senior d’Intel et président-directeur général de Mobileye, se tient debout avec un véhicule à conduite autonome de la flotte de test autonome de Mobileye, lors d’un événement au Nasdaq à New York en 2021. (Mobileye, une société Intel)

Shashua a été légèrement blessé et a été emmené à Herzliya pour recevoir un traitement médical. Deux autres personnes accompagnant Shashua, apparemment des formateurs de l’école de vol, n’ont pas été blessées et sont restées sur les lieux.

Shashua est le cofondateur de Mobileye, un développeur de technologies de véhicules à conduite autonome qui a été acquis en 2017 par le géant technologique américain Intel pour 15,3 milliards de dollars.

Amnon Shashua, cofondateur et président de Mobileye, est vu lors d’une réunion du comité scientifique à la Knesset, le 04 juin 2018. (Miriam Alster/Flash90)

Shashua a également fondé la première nouvelle banque israélienne en plus de 40 ans, la First Digital Bank (FDB), qui a annoncé la semaine dernière avoir levé un tour de financement de série A de 120 millions de dollars mené par un groupe d’investisseurs de premier plan tels que le conglomérat technologique chinois Tencent, la société financière japonaise SBI Holdings (qui faisait auparavant partie de Softbank) et la société suisse de gestion de patrimoine Julius Baer, l’une des plus anciennes institutions bancaires de Suisse.

Shashua est également cofondateur d’OrCam, un fabricant d’appareils destinés à aider les aveugles et les malvoyants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...