Rechercher

Aryeh Deri : « Si Rabin était vivant, il voterait pour le Shas, pas pour Michaeli »

Le leader du Shas a juré que son parti ne rompra pas avec son bloc religieux de droite et ne s'associera pas au ministre de la Défense, Benny Gantz

Aryeh Deri lors d'une conférence de la Treizième chaîne, à Jérusalem, le 26 juillet 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Aryeh Deri lors d'une conférence de la Treizième chaîne, à Jérusalem, le 26 juillet 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le leader du Shas, Aryeh Deri, a affirmé lundi que si l’ancien Premier ministre assassiné, Yitzhak Rabin, était encore vivant, il voterait pour le parti ultra-orthodoxe et non pour son propre parti – Avoda, aujourd’hui dirigé par Merav Michaeli.

Deri s’en est pris à Michaeli qui, ces derniers jours, a accusé les dirigeants de droite en Israël d’être complices de l’incitation qui a conduit à l’assassinat de Rabin, en 1995.

« Je connaissais Rabin », a déclaré Deri au site d’information Ynet. « Croyez-moi, s’il était encore vivant, il voterait pour le Shas, pas pour Michaeli. »

Deri a également juré que son parti ne rompra pas avec son bloc religieux de droite et ne s’associera pas au ministre de la Défense, Benny Gantz.

Michaeli a répondu à Deri en l’accusant « d’embrasser » l’extrême-droite.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...