Rechercher

Au volant d’une voiture volée, un Palestinien force un accès à l’aéroport Ben Gurion

Les agents chargés de la sécurité ont ouvert le feu, blessant légèrement le suspect ; les passagers du terminal ont été invités à se coucher au sol durant une vingtaine de minutes

Illustration : Arrestation d'un homme originaire de Cisjordanie, qui a forcé un des accès à l’aéroport Ben Gurion au volant d'une voiture volée, le 23 octobre 2022. (Crédit : Twitter)
Illustration : Arrestation d'un homme originaire de Cisjordanie, qui a forcé un des accès à l’aéroport Ben Gurion au volant d'une voiture volée, le 23 octobre 2022. (Crédit : Twitter)

Un voleur de voitures palestinien présumé a tenté de faire passer un véhicule volé par un point de contrôle à l’entrée de l’aéroport Ben Gurion dimanche matin. Au moment des faits, les agents chargés de la sécurité ont ouvert le feu, a annoncé la police israélienne dans un communiqué.

Il s’agit du troisième incident de cette nature en l’espace de quelques semaines.

Le suspect a été légèrement blessé lors de la fusillade, et la police a déclaré qu’il serait interrogé après avoir reçu un traitement médical.

Selon la police, le suspect, qui était entré illégalement en Israël depuis la Cisjordanie, a volé une voiture dans le centre du pays et s’est dirigé vers l’aéroport.

Les gardes de l’aéroport ont remarqué la voiture, qui s’approchait à grande vitesse, avant de passer en trombe à travers le poste de contrôle et de rouler sur le mauvais côté de la route.

Les agents ont réagi en tirant des coups de feu et en établissant des barrages routiers le long de la route d’accès.

La police a déclaré que le conducteur avait mis en danger la sécurité des gardes et du grand public.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des passagers du terminal international de l’aéroport à qui l’on a demandé de s’allonger au sol.

Ziv Hayat, qui se trouvait dans le terminal, a déclaré à la Douzième chaîne qu’il y avait eu un début de panique.

« Nous ne savions pas exactement ce qui s’était passé, tout le monde courait tout azimut et criait. Il y a eu un moment d’hystérie et de stress et tout le monde s’est couché au sol. J’étais avec un groupe de touristes américains qui ne comprenaient pas ce qui se passait ; j’ai dû leur expliquer », a-t-il déclaré. « L’incident s’est terminé au bout de 20 minutes, et on nous a dit que nous pouvions nous lever et continuer comme si de rien n’était. »

Un incident similaire s’est produit le 23 octobre, lorsque l’aéroport a été brièvement entièrement fermé alors qu’un suspect était en fuite.

Dans un autre incident quasi-identique, survenu le 22 septembre dernier, un conducteur palestinien au volant d’un véhicule volé avait tenté de forcer une barrière de sécurité à l’aéroport Ben Gurion, ne faisant aucun blessé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.