Israël en guerre - Jour 64

Rechercher

Braun-Pivet à Tel-Aviv: « rien ne doit empêcher Israël de se défendre » ; LFI fulmine

Bompard a regretté que la présidente de l'Assemblée nationale "s'affiche aux côtés d'une armée qui commet en ce moment des crimes de guerre" et Mélenchon l'accuse de "camper à Tel Aviv pour encourager le massacre" à Gaza

La présidente de l'Assemblée nationale française, Yael Braun-Pivet, s'adresse à la presse à l'aéroport Ben Gurion près de Tel Aviv le 22 octobre 2023, à son arrivée dans le cadre des combats entre Israël et le groupe palestinien Hamas. (Crédit : GIL COHEN-MAGEN / AFP)
La présidente de l'Assemblée nationale française, Yael Braun-Pivet, s'adresse à la presse à l'aéroport Ben Gurion près de Tel Aviv le 22 octobre 2023, à son arrivée dans le cadre des combats entre Israël et le groupe palestinien Hamas. (Crédit : GIL COHEN-MAGEN / AFP)

La présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet s’est rendue en Israël de samedi soir à dimanche soir pour un voyage « de solidarité » avec le pays meurtri par les attaques du Hamas, et destiné également à « encourager les convois humanitaires pour les populations civiles », a indiqué son entourage.

Elle a déclaré dimanche que la France « soutient pleinement Israël », estimant que « rien ne doit empêcher » le pays « de se défendre » dans la guerre qui l’oppose au Hamas.

« La France soutient pleinement Israël, seule démocratie du Moyen-Orient, démocratie qui a été attaquée d’une façon terrible. Donc il ne faut pas se tromper, ni de combat, ni de mots », a déclaré Mme Braun-Pivet.

« Ce qui important c’est que les populations civiles qui se trouvent à Gaza soient le moins possible victimes de ce conflit. Mais on sait aussi qu’elles servent souvent de bouclier humain. Il faut les préserver bien sûr, mais rien ne doit empêcher Israël de se défendre », a-t-elle ajouté.

« Il y a un attaquant et des attaqués », a-t-elle dit à propos du conflit.

Yaël Braun-Pivet était accompagnée du président de LR et député Eric Ciotti, du député LR des Français de l’étranger Meyer Habib, et du député Renaissance Mathieu Lefèvre, président du groupe d’amitié France-Israël.

La délégation s’est rendue dans la matinée au Kibboutz Beeri ainsi que sur le site de la rave-party (sud du pays) où ont été tués et kidnappés des centaines de personnes lors des attaques menées par les terroristes islamistes du Hamas le « samedi noir » du 7 octobre.

Huit enfants ont été retrouvés morts dans cette habitation du kibboutz Beeri, tués par des terroristes du Hamas, le 7 octobre 2023. (Crédit : David Horovitz/Times of Israel)

« C’est unique dans l’horreur des crimes commis, dans leur ampleur, dans l’ignominie, quand vous entendez que des enfants ont été décapités. Je crois qu’on a atteint le sommet de l’horreur », a commenté la présidente de l’Assemblée nationale.

La représentante française, invitée par son homologue israélien, Amir Ohana (Likoud) s’est inquiétée de la recrudescence des actes antisémites en France depuis le début de ce nouveau cycle de violences entre Israéliens et Palestiniens.

« Il faudrait également que les manifestations qui ont lieu à Paris ou ailleurs en soutien aux Palestiniens ne se transforment pas en manifestation aux propos antisémites ou de propos contre Israël », a-t-elle déclaré à la presse.

Le président de la République Emmanuel Macron a affirmé vendredi qu’il n’excluait pas un déplacement au Proche-Orient « dans les prochains jours, les toutes prochaines semaines », s’il parvenait à « obtenir des choses utiles » grâce à ce voyage.

« Faute politique majeure »

Le leader de La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon a fustigé le déplacement de la présidente de l’Assemblée nationale en Israël, reprochant à Yaël Braun-Pivet de « camper à Tel Aviv pour encourager le massacre » à Gaza.

« Pendant ce temps Madame Braun-Pivet campe à Tel Aviv pour encourager le massacre. Pas au nom du peuple français ! », a posté M. Mélenchon sur le réseau social X, alors que la présidente de l’Assemblée achevait un déplacement en Israël dimanche soir.

Le coordinateur de La France Insoumise, Manuel Bompard, a critiqué dimanche le déplacement en Israël de la présidente de l’Assemblée nationale, qualifié de « faute politique majeure ».

Manuel Bompard, député français et coordinateur du parti La France Insoumise (LFI), avant une réunion avec le président français au palais de l’Élysée à Paris, le 12 octobre 2023. (Crédit : Ludovic MARIN / AFP)

« La présidente de l’Assemblée nationale de la France s’affiche aux côtés d’une armée qui commet en ce moment des crimes de guerre (…)  Ça déshonore la parole de la France », a fustigé l’Insoumis en amont du rassemblement à Paris place de la République pour un « cessez-le-feu immédiat à Gaza ».

Son mouvement entend « demander des comptes sur ce sujet » lundi à l’Assemblée nationale, où aura lieu un débat sur la situation au Proche-Orient.

Manuel Bompard a par ailleurs jugé « dommage que » les « partenaires de la Nupes ne répondent pas présent à l’appel du rassemblement d’aujourd’hui » à Paris, où des manifestants munis de drapeaux palestiniens réclament « la fin du massacre à Gaza ».

Certains membres de la coalition de gauche « s’isolent », a estimé le responsable de LFI, alors que la Nupes se déchire, à la suite du refus de Jean-Luc Mélenchon et de son cercle rapproché de qualifier le Hamas de « terroriste », après l’attaque sanglante contre Israël.

Dimanche, le chef du PS Olivier Faure a affirmé sur France 3 que les socialistes n’ont « pas été invités à participer à la rédaction de l’appel (à manifester). Le message que nous devons avoir est un message de paix, pas un message de soutien aux uns ou aux autres ».

Olivier Faure privilégie un autre rassemblement parisien, sans « drapeau, ni slogan » à l’appel des « Guerrières de la paix », mouvement de femmes juives et musulmanes fondé en France en 2022.

 

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.