Cinq incendies déclenchés dans le sud par des dispositifs lancés depuis Gaza
Rechercher

Cinq incendies déclenchés dans le sud par des dispositifs lancés depuis Gaza

Le ministre de l'Economie a déclaré que l'armée israélienne devait prendre pour cible les lanceurs de cerfs-volants pour garantir la sécurité des Israéliens vivant à près de Gaza

Les pompiers éteignent un incendie dans un champ allumé par des des combustibles attachés à des cerfs-volants envoyés depuis la bande de Gaza par des Palestiniens, le 27 juin 2018 (Crédit : Flash90)
Les pompiers éteignent un incendie dans un champ allumé par des des combustibles attachés à des cerfs-volants envoyés depuis la bande de Gaza par des Palestiniens, le 27 juin 2018 (Crédit : Flash90)

Les pompiers ont combattu cinq incendies allumés par des dispositifs envoyés vers les communautés israéliennes depuis la bande de Gaza dans la journée de samedi.

Le ministre de l’Economie et de l’industrie Eli Cohen a estimé samedi que les lanceurs de cerfs-volants de l’enclave côtière devaient être pris pour cible, la sécurité des Israéliens vivant à proximité de Gaza devant être une priorité.

« Ces cerfs-volants ne sont pas des jouets mais des armes dont l’objectif est de nous frapper, tout comme les roquettes Kassam et les cocktails Molotov », a déclaré Cohen lors d’un événement culturel de Shabbat bTarbut à Holon.

Les leaders israéliens sont divisés sur la réponse à apporter aux responsables de ces attaques incendiaires, certains réclamant que les soldats puissent tirer à vue sur les lanceurs de cerfs-volants et de ballons et d’autres affirmant qu’une telle initiative serait trop poussée.

Le ministre de l’Économie et de l’Industrie, Eli Cohen, assiste à une conférence de presse à Tel Aviv, le 4 janvier 2018. (Flash90)

Depuis le 30 mars, les Palestiniens, dans la bande de Gaza, ont lancé un nombre incalculable de cerfs-volants, de ballons et de préservatifs en latex gonflés transportant des combustibles, et occasionnellement des explosifs, sur le territoire israélien, allumant des incendies presque quotidiens qui ont brûlé des milliers d’hectares de terres agricoles, de parcs et de forêts.

Les incendies de samedi surviennent vingt-quatre heures après une annonce faite par le ministère de la Santé dirigé par le Hamas de la mort de deux émeutiers palestiniens lors de manifestations violentes le long de la frontière de la bande de Gaza.

Un adolescent de 13 ans a reçu une balle dans la tête et un jeune homme de 24 ans est mort de ses blessures à la jambe et à l’abdomen suite à des tirs israéliens, a fait savoir le ministère.

Environ 5 000 Palestiniens ont manifesté à cinq endroits différents le long de la frontière. Les émeutiers ont fait brûler des pneus et ils ont attaqué les forces israéliennes à l’aide de pierres et de cocktails Molotov. Une bombe a également été projetée en direction des soldats.

Quinze incendies ont éclaté en Israël en raison de ballons et de cerfs-volants incendiaires lancés depuis la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...