Israël en guerre - Jour 200

Rechercher

Cisjordanie : Une voiture incendiée, apparemment pour se venger des attentats

Trois personnes masquées ont été filmées en train d'incendier un véhicule à Turmus Ayya près de Ramallah ; les flammes ont légèrement endommagé le bâtiment sans faire de blessé

Un incendie criminel dans la ville palestinienne de Turmus Ayya en Cisjordanie, le 29 janvier 2023. (Crédit : Twitter)
Un incendie criminel dans la ville palestinienne de Turmus Ayya en Cisjordanie, le 29 janvier 2023. (Crédit : Twitter)

Des assaillants masqués ont mis le feu à une voiture dans une ville palestinienne de Cisjordanie dans la nuit de samedi à dimanche, détruisant le véhicule et causant des dommages à la maison où il était garé, selon des sources palestiniennes.

Les caméras de sécurité ont filmé trois personnes escaladant un mur entourant la maison de Turmus Ayya, près de Ramallah, et mettant le feu à la voiture. Les flammes se sont propagées au toit du patio, qui a également été détruit. Les incendiaires ont également endommagé un olivier. Le bâtiment lui-même a été légèrement endommagé ; aucun blessé n’a été signalé.

L’incident s’est produit à la suite de plusieurs attaques terroristes palestiniennes au cours du week-end qui ont tué sept Israéliens et grièvement blessé plusieurs autres.

Les forces de sécurité israéliennes ont ouvert une enquête sur cet incident.

Dans le cadre d’autres violences, des Palestiniens ont déclaré que des résidents d’implantations avaient attaqué des voitures et des biens dans plusieurs endroits de Cisjordanie, notamment à Huwara, où ils auraient brisé des vitrines. Des Palestiniens locaux auraient lancé des pierres sur les résidents d’implantations pour les faire fuir.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, s’exprimant samedi soir au début d’une réunion du cabinet de sécurité pour discuter des attaques terroristes meurtrières et de la tension accrue, a exhorté les Israéliens à ne pas chercher à se venger des attaques terroristes.

« Je lance un nouvel appel aux citoyens d’Israël : ne tentez pas de faire justice vous-mêmes. Nous ne sommes pas à l’époque de la clandestinité juive. Nous avons un pays souverain, avec une excellente armée, un gouvernement et des forces de sécurité », a-t-il déclaré. « Laissez-les faire leur travail ».

Selon la Douzième chaîne, au cours du week-end, 30 incidents de crimes nationalistes ont été signalés en Cisjordanie, contre quatre le week-end précédent.

Les chiffres montrent qu’il y a eu près de 160 incidents de jets de pierres, dont 85 étaient dirigés contre des Palestiniens, causant des dommages à 40 véhicules.

Ces attaques sont communément appelées des attaques de type « Prix à payer ». Leurs auteurs les qualifiant de représailles à la violence palestinienne ou aux politiques gouvernementales considérées comme hostiles au mouvement pro-implantations.

Les services de sécurité israéliens, dont l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet, s’inquiètent d’une éventuelle réaction des extrémistes juifs aux attaques terroristes du week-end et se sont réunis pour contrer cette menace, ont rapporté les médias israéliens.

Les actes de vandalisme anti-palestiniens commis par des extrémistes juifs sont monnaie courante en Cisjordanie.

Les arrestations des auteurs de ces actes sont extrêmement rares et les groupes de défense des droits déplorent que les condamnations soient encore plus rares, la majorité des charges dans ces cas étant abandonnées.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.