Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Des chirurgiens américains ont transplanté un rein de porc sur un patient vivant, une première

Les médecins espèrent que l'opération réalisée au Massachusetts General ouvrira la voie à d'autres procédures similaires, alors que des milliers de personnes meurent chaque année dans l'attente d'une greffe d'organe

Des chirurgiens effectuent la première greffe de rein de porc génétiquement modifié sur un être humain vivant, au Massachusetts General Hospital de Boston, le 16 mars 2024. (Crédit : Michelle Rose/Massachusetts General Hospital/AFP)
Des chirurgiens effectuent la première greffe de rein de porc génétiquement modifié sur un être humain vivant, au Massachusetts General Hospital de Boston, le 16 mars 2024. (Crédit : Michelle Rose/Massachusetts General Hospital/AFP)

Des chirurgiens ont transplanté le rein d’un porc génétiquement modifié sur un patient vivant, une première qui représente un nouveau pas vers une potentielle solution à la pénurie chronique de dons d’organes, a annoncé jeudi un hôpital américain.

Le patient, âgé de 62 ans, souffrait d’insuffisance rénale chronique. Il « se remet bien » de l’opération de quatre heures ayant eu lieu il y a moins d’une semaine, le 16 mars, a déclaré dans un communiqué le Massachusetts General Hospital, à Boston.

Des reins de porcs génétiquement modifiés avaient déjà été transplantés, et fonctionné, sur des humains en état de mort cérébrale.

Des patients vivants ont également déjà reçu une greffe de cœur d’un porc génétiquement modifié, mais ils sont ensuite décédés.

Les médecins « m’ont minutieusement expliqué les pour et les contre de la procédure », a déclaré le patient, Richard Slayman, de la ville de Weymouth dans le Massachusetts (nord-est).

« J’ai vu cela comme un moyen non seulement de m’aider moi, mais aussi de donner de l’espoir à des milliers de personnes qui ont besoin d’une greffe pour survivre », a-t-il ajouté, cité dans le communiqué.

Il devrait pouvoir quitter l’hôpital « bientôt », selon le communiqué. Il avait par le passé déjà reçu une greffe de rein humain, mais avait dû reprendre la dialyse depuis mai 2023.

Plus de 100 000 personnes attendent une greffe d’organe aux Etats-Unis. Le rein est l’organe le plus communément requis.

Un patient arrive à l’entrée des urgences du Massachusetts General Hospital, le 3 avril 2020, à Boston. (Crédit : AP Photo/Michael Dwyer)

« Nouvelle frontière en médecine »

Le domaine des xénogreffes – transplantations d’organes d’animaux sur des humains – avance à grande vitesse ces dernières années.

La première mondiale d’une transplantation de rein de porc sur un humain en état de mort cérébrale avait été réalisée en septembre 2021, par des chirurgiens de l’hôpital NYU Langone de New York.

Le rein a ici été fourni par l’entreprise eGenesis.

Cette opération « représente une nouvelle frontière en médecine et démontre le potentiel de la modification du génome pour changer la vie de millions de patients dans le monde qui souffrent d’insuffisance rénale », a déclaré Mike Curtis, patron d’eGenesis.

Les xénogreffes représentent un défi car le système immunitaire du receveur a tendance à attaquer l’organe étranger.

Les modifications génétiques sont réalisées afin d’amoindrir le risque de rejet : certains gènes de porc ont été enlevés, et des gènes humains ajoutés, à l’aide de la technologie CRISPR.

Les scientifiques ont également procédé à l' »inactivation de rétrovirus » du porc pour éliminer le risque d’infection après la greffe, explique le communiqué.

« Le succès de cette greffe est l’aboutissement des efforts de milliers de scientifiques et médecins depuis plusieurs décennies », a souligné Tatsuo Kawai, chirurgien au Massachusetts General Hospital.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.