Rechercher

Des Israéliens combattant avec l’Ukraine remercient le peuple juif pour leur soutien

Dans des vidéos provenant de zones forestières inconnues, des Israéliens en uniforme militaire ukrainien remercient le rabbin local de leur avoir fourni de la nourriture pour Pessah

Des Israéliens combattant avec les forces ukrainiennes posent dans une vidéo qui a largement circulé sur les réseaux sociaux le 24 avril 2022, dans laquelle ils remercient Israël de les soutenir (Crédit: Capture d'écran)
Des Israéliens combattant avec les forces ukrainiennes posent dans une vidéo qui a largement circulé sur les réseaux sociaux le 24 avril 2022, dans laquelle ils remercient Israël de les soutenir (Crédit: Capture d'écran)

Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux dimanche semblent montrer plusieurs Israéliens combattant avec les forces ukrainiennes remerciant Israël et le peuple juif d’avoir soutenu leurs efforts pour repousser l’invasion russe.

Les vidéos, qui ont été largement relayées, montrent les hommes en uniforme militaire ukrainien dans une zone forestière inconnue. La vidéo a probablement été tournée au cours de la semaine dernière, alors que les combattants remerciaient le grand rabbin d’Ukraine de leur avoir fourni de la nourriture casher pour célébrer la semaine de Pessah.

Dans la première des deux scènes, une dizaine d’hommes en tenue de combat se tiennent debout, la plupart d’entre eux ayant le visage couvert.

« Nous voulons remercier le peuple d’Israël et le gouvernement d’Israël pour l’aide qu’ils nous apportent. Nous sommes ici à nous battre contre les Russes dans cette guerre très difficile », a déclaré un combattant en hébreu.

Il a également remercié la principale synagogue de Kiev et le grand rabbin ukrainien Moshe Azman d’avoir fourni aux troupes de la nourriture casher et les avoir aidées à célébrer Pessah.

« Je veux dire merci à l’ensemble du peuple juif qui nous aide – nous sommes ici pour vous, pour toute la nation », a déclaré un autre homme, s’exprimant également en hébreu. « Nous sommes ici pour tous ceux dont la vie est en danger. Nous nous battons pour vous, nous faisons du bon travail ».

Dans une deuxième vidéo, neuf hommes se tiennent en demi-cercle en brandissant un drapeau ukrainien et un drapeau israélien.

« Nous, les soldats de l’armée ukrainienne qui sont au front pour combattre l’envahisseur russe, voulons exprimer notre soutien au peuple d’Israël qui subit de graves attaques terroristes », a-t-il déclaré, faisant référence à une série d’attaques ces dernières semaines qui ont fait 11 morts.

« Lorsque la Russie a commencé cette guerre contre nous, vous étiez à nos côtés et nous voulons donc vous remercier pour votre soutien et nous sommes à vos côtés en ces temps difficiles », a-t-il ajouté. « Nous sommes sûrs que nos pays seront en mesure de vaincre l’ennemi et de mettre fin à la terreur ».

On pense que des centaines d’Israéliens nés en Ukraine et plusieurs Israéliens de souche se sont rendus en Ukraine pour rejoindre des unités de volontaires après l’invasion russe, mais le nombre exact n’est pas connu.

Les remerciements effusifs adressés à Israël dans les vidéos ne sont pas clairs non plus, l’Ukraine ayant déjà réprimandé Israël à plusieurs reprises pour son timide soutien.

Israël a évité de s’aligner trop étroitement sur l’une ou l’autre des parties depuis que les troupes russes ont envahi l’Ukraine le 24 février. L’État juif est l’un des rares pays à entretenir des relations relativement chaleureuses à la fois avec l’Ukraine et la Russie.

Cependant, il semble y avoir eu un changement dans la rhétorique utilisée par Jérusalem à l’égard de la situation en Ukraine à la suite des informations qui ont fait état de massacres de civils par les Russes. Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid a explicitement accusé la Russie de crimes de guerre au début du mois, les propos les plus virulents à l’encontre de Moscou à avoir été prononcés par un haut responsable israélien.

Dans un léger changement de politique, le ministre de la défense Benny Gantz a déclaré mercredi qu’Israël allait fournir des casques et des gilets pare-balles aux services d’urgence de la nation assiégée, après avoir longtemps refusé de fournir des équipements défensifs à l’Ukraine,

Si Jérusalem a quelque peu changé de ton pour s’aligner davantage sur les puissances occidentales, elle a jusqu’à présent refusé catégoriquement de contribuer à l’effort militaire ukrainien. En revanche, Israël a envoyé 100 tonnes d’aide humanitaire à l’Ukraine et a construit un hôpital de campagne dans l’ouest du pays.

Kiev demande depuis longtemps qu’Israël lui vende des équipements militaires défensifs, notamment le système de défense antiaérien Dôme de fer, mais Jérusalem a, jusqu’à présent, refusé. Selon certaines informations, l’Ukraine a également demandé des cyber-armes à utiliser contre la Russie, notamment le logiciel de piratage controversé Pegasus du groupe NSO.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...