Des maisons de la banlieue de Tel Aviv privées d’électricité en raison d’un orage
Rechercher

Des maisons de la banlieue de Tel Aviv privées d’électricité en raison d’un orage

La Compagnie d’électricité travaille à mettre un terme à la panne qui a touché environ 1000 habitations de la région de Gush Dan alors que de fortes pluies s’abattent sur le centre du pays

Des nuages d'orage sur la place Dizengoff dans le centre de Tel Aviv le 15 décembre 2016 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Des nuages d'orage sur la place Dizengoff dans le centre de Tel Aviv le 15 décembre 2016 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Des parties de la grande banlieue de Tel Aviv n’étaient toujours pas approvisionnées en électricité dans la matinée de vendredi en raison d’un climat orageux qui a causé des perturbations sur une ligne aérienne d’électricité dans la région du Gush Dan.

La compagnie d’électricité israélienne a identifié la source de la panne à Ramat Aviv, indiquant qu’elle effectuait des réparations sur le réseau, a fait savoir la Dixième chaîne. Cette panne a affecté environ 1 000 foyers, a indiqué la Deuxième chaîne.

Le mauvais temps a commencé au début de la semaine, faisant des ravages à Haïfa où de fortes pluies se sont abattues sur le nord de la ville, quelques semaines seulement après la destruction de centaines d’habitations lors d’une série d’incendies dévastateurs.

L’offensive hivernale a débuté lundi, marquée par d’intenses pluies dans le nord qui ont fait au moins un mort.

Mardi, un conducteur de 74 ans est décédé des suites d’une hypothermie après que sa voiture ait été coincée par les eaux dans un passage souterrain de Tel Aviv. Les secours l’ont retrouvé inconscient sur son siège arrière, d’où il avait apparemment tenté d’échapper aux flux montants lorsque son véhicule s’est trouvé piégé, a rapporté la Deuxième chaîne.

Pris en charge dans un état critique à l’hôpital Rambam, les médecins et les personnels médicaux ne sont pas parvenus toutefois à le réanimer.

Cette vague orageuse devrait persister durant le week-end, des pluies s’abattant sur tout le pays. La neige est également attendue sur le plateau du Golan.

Le niveau de la mer de Galilée – source principale d’approvisionnement en eau d’Israël – a grimpé de deux centimètres au cours de ce premier épisode de fortes pluies de la saison.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...