Des parents juifs de NYC choqués par une minute de silence pour les morts à Gaza
Rechercher

Des parents juifs de NYC choqués par une minute de silence pour les morts à Gaza

Il n’est pas clair quant à savoir si l’hommage annoncé dans les haut-parleurs par un élève de l'école était approuvé par la direction

Le lycée Beacon High School à New York City (Crédit : CC-BY SA Wikiedior129293+1/Wikipedia)
Le lycée Beacon High School à New York City (Crédit : CC-BY SA Wikiedior129293+1/Wikipedia)

Plusieurs parents juifs ont exprimé leur indignation au cours du week-end après que des enfants à l’école de New York City ont reçu l’instruction d’observer une minute de silence pour les dizaines de Palestiniens tués lors des affrontements à la frontière de Gaza.

L’annonce de l’hommage de mardi au lycée Beacon dans le quartier de Hell’s Kitchen a été effectué par un étudiant dans le système de haut-parleurs de l’école. Il n’était pas clair quant à savoir si la décision avait été approuvée par le principal de l’école.

Le New York Post, qui a rapporté l’histoire, a dit qu’il n’a pas pu joindre la principale Ruth Lacey pour avoir un commentaire.

Les parents ont déclaré qu’ils ne comprenaient pas pourquoi l’école a soudainement choisi de prendre parti dans le conflit israélo-palestinien.

« Je suis très contrarié parce que je n’ai pas envoyé mon enfant dans une école publique de New York City pour prier pour des membres du Hamas », a déclaré un père juif au Post.

Les morts de 62 Palestiniens lors des manifestations violentes de lundi ont entraîné un tollé international et des appels à une enquête indépendante sur les événements. Vendredi, le Conseil des Droits de l’Homme des Nations unies a ordonné une enquête, et une résolution préparée par le Koweit pour le Conseil de Sécurité des Nations Unies a demandé le déploiement d’une force internationale pour protéger les Gazaouis. Le Hamas a ensuite admis que 50 des morts étaient des membres du groupe terroriste. Trois autres étaient des membres du Jihad Islamique.

« Je ne pense simplement pas qu’aucune école ne devrait observer une minute de silence pour des terroristes. Et si c’était des terroristes de l’ISIS ?, s’est interrogée une mère juive. Aucune école ne devrait avoir ça sur ses haut-parleurs.

L’élève juive Sophie Steinberg a déclaré au journal, « je pouvais voir beaucoup de mes amis juifs être très mal à l’aise quand la minute de silence a commencé… ils ne savaient pas comment se sentir. Ils ne savaient pas se placer devant tout cela ».

Les parents qui ont essayé de contacter Lacey ont déclaré qu’elle n’avait pas répondu à leur tentative de dialogue.

L’Organisation Sioniste d’Amérique (ZOA) a dit qu’elle demanderait une excuse de la part de l’école. Morton Klein, le président de la ZOA, a déclaré au Post, « il est honteux de pleurer les morts des terroristes du Hamas ».

Mercredi, quelques dizaines de jeunes juifs de Londres ont récité le Kaddish, la prière juive du deuil, pour les morts à Gaza. Les activistes se sont rassemblés autour de la place du Parlement et ont lu les noms des 62 Gazaouis listés, par le Ministère de la Santé de Gaza tenu par le Hamas, comme ayant été tués dans les affrontements.

« Quand les Palestiniens se dressent avec résolution à la frontière de Gaza [pour] leur liberté et leur droit au retour, ils ne commettent pas des actes de terrorisme, ils font une mitzvah », a déclaré l’un des intervenants au Kaddish de l’événement pour Gaza.

Depuis le 30 mars, des dizaines de milliers de Palestiniens ont pris part aux manifestations hebdomadaires de la « Marche du Retour », dont Israël a dit qu’elle a été orchestrée par le groupe terroriste du Hamas et utilisée comme une couverture pour des tentatives d’attaques terroristes et de forcer des brèches dans la barrière de la frontière.

Les manifestations violentes devaient s’arrêter le 15 mai, mais les dirigeants du Hamas ont dit qu’ils voulaient les continuer.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...