Des vignes palestiniennes détruites pour la deuxième fois en une semaine
Rechercher

Des vignes palestiniennes détruites pour la deuxième fois en une semaine

Quelques 8 000 m2 de vignes ont été détruites au nord de Hébron, près d'un site vandalisé la semaine dernière

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Ceps de vigne d'un vignoble palestinien de Cisjordanie détruit lors d'un crime de haine le 22 mai 2018 (Municipalité de Halhul).
Ceps de vigne d'un vignoble palestinien de Cisjordanie détruit lors d'un crime de haine le 22 mai 2018 (Municipalité de Halhul).

La police enquête sur un crime de haine apparent commis par des extrémistes juifs d’extrême droite mardi après que des centaines de vignes ont été coupées dans un vignoble palestinien près de la ville d’Hébron, en Cisjordanie, au cours du deuxième incident de ce genre en une semaine.

La police a déclaré qu’elle enquêtait sur l’incident dans le village de Halhul, en Cisjordanie, à quelques kilomètres au nord de Hébron.

Selon Yesh Din, un observatoire des droits de l’homme actif en Cisjordanie, le vignoble détruit était d’environ neuf dounams (8 000 m²).

L’incident s’est produit à quelques centaines de mètres seulement du site d’une attaque similaire mercredi dernier, au cours de laquelle 400 vignes ont été détruites parallèlement à des graffitis menaçants en hébreu.

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...