Israël en guerre - Jour 227

Rechercher

Deux habitants du sud arrêtés pour le vol de 26 000 balles dans une base militaire

Le Shin Bet a déclaré que les deux suspects ont été arrêtés moins de 24 heures après le cambriolage ; les munitions volées ont été retrouvées

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des boîtes de munitions récupérées par Tsahal auprès de deux suspects qui les auraient volées dans un bunker de l'armée, dans le sud d'Israël, le 7 juin 2023. (Crédit : Shin Bet)
Des boîtes de munitions récupérées par Tsahal auprès de deux suspects qui les auraient volées dans un bunker de l'armée, dans le sud d'Israël, le 7 juin 2023. (Crédit : Shin Bet)

Deux Israéliens ont été arrêtés mercredi pour le vol de dizaines de milliers de munitions dans une base de l’armée dans le sud d’Israël la nuit précédente, a déclaré l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet.

Environ 26 000 balles – principalement des balles de 5,56 millimètres – ont disparu d’un bunker de munitions de la base d’entraînement de Tzeelim mardi matin, selon l’armée israélienne.

Le Shin Bet a déclaré que les deux suspects, résidents du désert du Néguev dans le sud d’Israël, ont été arrêtés moins de 24 heures après le cambriolage, au cours duquel ils auraient également endommagé le bunker et une clôture de la base.

Le Shin Bet a déclaré que les 26 000 cartouches ont été récupérées lors de l’arrestation des deux hommes.

Les suspects ont également été interrogés sur d’éventuelles infractions à la sécurité, a ajouté l’agence.

Depuis des années, l’armée est confrontée à des vols dans ses bases, tant par des soldats – qui ont volé presque n’importe quoi, des balles aux missiles en passant par les jeeps de l’armée – que par des gangs criminels.

Des boîtes de munitions récupérées par Tsahal auprès de deux suspects qui les auraient volées dans un bunker de l’armée, dans le sud d’Israël, le 7 juin 2023. (Crédit : Shin Bet)

En décembre, huit Bédouins israéliens ont été arrêtés pour un vol similaire de 30 000 balles dans une base de l’armée dans le sud.

Les responsables de la sécurité craignent que les munitions volées ne soient utilisées dans des attaques terroristes. L’année dernière, près d’un millier de balles volées à Tsahal ont été retrouvées sur des tireurs affiliés à l’État islamique qui ont tué deux agents de la police des frontières lors d’une attaque terroriste à Hadera.

Ces derniers mois, des milliers de balles volées par l’armée ont également été saisies aux checkpoints sur des personnes se rendant d’Israël en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.