Israël en guerre - Jour 226

Rechercher

Deux morts dans un attentat à la voiture piégée suivi d’une course et d’une fusillade

L'assaillant, qui avait jeté des explosifs sur le véhicule de ses rivaux, a été abattu par la police ; il y a trois blessés ; les policiers ont tiré sur un homme armé à Ramle

Les premiers secours sur les lieux d'un attentat à la voiture piégée près de Kiryat Malachi, dans le sud d'Israël, le 1er octobre 2023. (Crédit : Liron Moldovan/Flash90)
Les premiers secours sur les lieux d'un attentat à la voiture piégée près de Kiryat Malachi, dans le sud d'Israël, le 1er octobre 2023. (Crédit : Liron Moldovan/Flash90)

Deux hommes ont été tués et deux autres ont été blessés dans un attentat à la voiture piégée suivi d’une course poursuite qui a eu lieu dimanche près de Kiryat Malakhi, dans le sud d’Israël – un incident survenu quelques heures après une fusillade meurtrière dans la ville côtière d’Ashkelon.

La police a ensuite tiré et grièvement blessé un homme armé qui aurait ouvert le feu sur des policiers à Ramle, dans le centre du pays, berceau du gang mafieux soupçonné de l’attentat.

Selon les médias israéliens, la police avait été déployée à Ramle pour retrouver des membres du gang Jarushi qui, depuis leur véhicule, avaient lancé des explosifs sur une autre voiture.

La voiture touchée par les explosifs a pris feu tandis que l’autre véhicule a pris la fuite, avec la police à ses trousses.

Selon un communiqué du service de secours du Magen David Adom, ses personnels ont extrait du véhicule dévasté par les flammes un homme âgé de 37 ans, inconscient et qui ne montrait plus de signe de vie.

Le décès a été constaté sur place, sur la route 40, aux abords de Hatzav, au sud de Gedera.

Un homme âgé de 33 ans, modérément blessé, a été pris en charge sur les lieux avant d’être évacué au centre hospitalier Kaplan de Rehovot.

Selon les déclarations de la police et du service de sécurité de la réserve naturelle de Nahal Sorek, lors de la course poursuite, la police a tiré en direction des suspects au carrefour Ram Masmia, tuant l’un d’entre eux et en blessant un second.

Les premiers secours sur les lieux d’un attentat à la voiture piégée près de la ville méridionale de Kiryat Malachi, le 1er octobre 2023. (Crédit : Porte-parole du Magen David Adom)

D’après les informations du Magen David Adom, l’homme, modérément blessé, originaire de Ramle, a été interpelé avant d’être évacué au centre hospitalier Kaplan.

Selon un communiqué de la police, quelques heures plus tard, les policiers du quartier de Ramle, à Juarish, ont grièvement blessé un suspect qui avait ouvert le feu dans leur direction.

Des policiers de quartier, agents de la police des frontières et membres de l’unité spéciale Yasam ont été déployés dans la zone suite à l’attentat à la voiture piégée, a fait savoir la police, craignant manifestement des troubles à l’ordre public.

La rivalité criminelle entre les familles Jarushi et Karaja a d’ores et déjà coûté la vie à des dizaines de personnes.

L’homme blessé par balle, identifié dans les médias comme étant un jeune âgé de 16 ans, a été pris en charge à l’hôpital Shamir, qui a déclaré dimanche soir faire l’impossible pour le sauver.

Le chef de la police du district central, Avi Biton, a déclaré par voie de communiqué qu’il « approuvait totalement l’action des policiers qui ont ouvert le feu pour neutraliser ceux qui tirent sur nos agents ».

Les violences ont eu lieu après la mort d’un homme, abattu dans la ville côtière méridionale d’Ashkelon, apparemment dans le cadre d’une autre guerre des gangs.

Le service de secours du Magen David Adom a tenté de réanimer l’homme sur les lieux de la fusillade, mais le décès de l’homme a été constaté par les personnels hospitaliers.

La police a ultérieurement fait savoir que deux suspects ont été interpelés suite à la mort du jeune homme de 22 ans et que le commissaire adjoint Amir Cohen, à la tête du district sud de police où se trouve Ashkelon, s’est entretenu avec des responsables pour évoquer l’enquête.

Selon les médias israéliens, la victime était un criminel notoire. D’après la Douzième chaine, il aurait été interpelé il y a de cela deux semaines et aurait appartenu au gang criminel Lavi.

Après la mort du chef du crime Benny Shlomo l’année dernière, son gang s’est délité et certains de ses membres se sont ralliés au gang Lavi, mais pas tous.

Les ex-membres du gang de Benny Shlomo se livrent depuis une guerre sans merci.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.