Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

El Al réprimande le pilote qui a comparé Israël à l’Allemagne nazie avant un vol

Dans un message adressé aux passagers avant de décoller le jour de Yom HaShoah, Doron Ginzburg a averti que la réforme du système judiciaire pourrait conduire à une dictature

Un avion El Al décollant de l'aéroport Ben Gurion, le 7 septembre 2014. (Crédit : Moshe Shaï/Flash90)
Un avion El Al décollant de l'aéroport Ben Gurion, le 7 septembre 2014. (Crédit : Moshe Shaï/Flash90)

Le transporteur national israélien El Al devrait prendre des mesures disciplinaires à l’encontre d’un pilote pour ses remarques faites aux passagers avant le décollage, le jour de Yom HaShoah, en comparant la tentative du gouvernement de remanier radicalement le système judiciaire aux événements de l’Allemagne nazie qui ont précédé la Shoah.

Selon les médias israéliens, le commandant de bord Doron Ginzburg sera réprimandé et devra présenter des excuses supplémentaires pour ses propos. En outre, il sera temporairement suspendu de son rôle de pilote principal, mais il devrait continuer à co-piloter des vols et son salaire ne sera pas affecté.

Après l’incident, El Al a convoqué le pilote à une audience disciplinaire ; son avenir au sein de la compagnie aérienne est encore incertain. De nombreux collègues de Ginzburg lui ont apporté leur soutien, mais certains clients d’El Al et des députés ont demandé qu’il soit sanctionné et limogé.

Ginzburg avait comparé les efforts du gouvernement pour réformer le système judiciaire à l’Allemagne nazie lors d’un vol effectué le mois dernier le jour de Yom HaShoah, déclarant aux passagers que « des choses comme la Shoah sont potentiellement réalisées dans une dictature, et nous nous battons en Israël pour rester un pays démocratique ».

Ces propos, tenus à la fin de l’embarquement en hébreu et en anglais sur le vol LY7 reliant Tel Aviv à New York, ont suscité la colère du public et la condamnation de la compagnie nationale. El Al a déclaré que cet incident « irrégulier » ne reflète pas les valeurs de la compagnie et qu’il fera l’objet d’une enquête approfondie.

Avant l’atterrissage, Ginzburg, fils d’un survivant de la Shoah, s’est à nouveau adressé aux passagers, vraisemblablement après avoir été informé qu’El Al avait l’intention d’enquêter sur lui. « En tant que fils d’un survivant du camp de la mort de Buchenwald, je suis conscient de l’importance de la journée de commémoration de la Shoah », avait-il déclaré.

« Ce jour-là, nous nous unissons tous et nous nous tenons aux côtés des victimes en mémoire de la Shoah. Je tiens à préciser que je n’avais aucunement l’intention d’insulter les passagers par mes propos. Je présente mes excuses du fond du cœur à ceux qui ont été blessés par mes paroles », avait déclaré le pilote.

Un passager du vol a déclaré au site d’information Ynet qu’il était « choqué qu’un pilote d’El Al se permette d’aborder de telles questions dans l’avion et, de façon générale, que quelqu’un compare, même implicitement, la question de la Shoah à ce qui s’est récemment passé dans le pays ».

Les médias israéliens ont cité un « haut fonctionnaire du ministère des Transports » qui a déclaré, sous couvert d’anonymat, que la ministre des Transports Miri Regev était en colère contre El Al et avait eu un appel téléphonique tendu avec les représentants de la compagnie aérienne à la suite de l’incident.

« Une fois de plus, les pilotes se comportent comme s’ils étaient les patrons. Cette situation ne peut plus durer. Il se passe quelque chose de grave. La compagnie doit agir en conséquence et respecter son statut de transporteur national », aurait déclaré Regev au cours de l’appel selon le fonctionnaire.

« Les trajectoires de vol sont peut-être claires, mais il semble que la compagnie ait perdu le sens de l’orientation. »

La réforme du système judiciaire du gouvernement a suscité une large opposition dans tout Israël, des personnalités du monde juridique, de la sécurité et de l’économie avertissant que cette mesure saperait la démocratie en supprimant le système d’équilibre des pouvoirs et qu’elle nuirait ainsi à la sécurité et à l’économie du pays. Ses partisans assurent qu’il s’agit d’une réforme indispensable pour mettre un frein à l’activisme de la Cour.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.