Rechercher

En Israël, le chef du Pentagone se dit « troublé » par les violences en Cisjordanie

Tout en réaffirmant les liens inébranlables entre les USA et Israël, Lloyd Austin s'est dit inquiet par les attaques de résidents d’implantations contre des Palestiniens

Le ministre de la Défense Yoav Gallant, à droite, et le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin s'adressant à la presse au siège des Industries aérospatiales israéliennes (IAI) près de l'aéroport Ben Gurion, à Tel-Aviv, le 9 mars 2023. (Crédit : Gil Cohen-Magen/AFP)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant, à droite, et le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin s'adressant à la presse au siège des Industries aérospatiales israéliennes (IAI) près de l'aéroport Ben Gurion, à Tel-Aviv, le 9 mars 2023. (Crédit : Gil Cohen-Magen/AFP)

Lors d’une conférence de presse près de l’aéroport Ben Gurion, le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, a déclaré jeudi avoir discuté avec le ministre de la Défense, Yoav Gallant, de la nécessité de rétablir le calme face à la montée de la violence en Cisjordanie.

Austin a dit avoir parlé à Gallant « de la nécessité d’une désescalade, d’une baisse des tensions et d’un retour au calme ».

Le ministre américain de la Défense s’est dit « troublé » par les mesures susceptibles d’accroître les tensions en Cisjordanie, ainsi que par les attaques de résidents d’implantations contre des Palestiniens.

« Nous sommes particulièrement préoccupés par la violence de colons contre des Palestiniens » et « nous continuerons de nous opposer aux actions susceptibles de rendre encore plus hors d’atteinte une solution [au conflit israélo-palestinien passant par] deux Etats », Israël et un Etat palestinien à naître vivant en paix côte-à-côte, a déclaré M. Austin.

« Nous appelons également les dirigeants palestiniens à lutter contre le terrorisme, à reprendre la coordination et à condamner l’incitation à la violence », a ajouté Austin.

« Je suis ici comme un ami qui est profondément attaché à la sécurité de l’Etat d’Israël, mais les Etats-Unis restent aussi fermement opposés à tout acte susceptible de provoquer plus d’insécurité, ce qui comprend l’expansion de la colonisation et les déclarations incendiaires », a ajouté M. Austin.

« Nous nous rencontrons aujourd’hui en une période de tensions et nous avons eu une discussion très franche et sincère entre amis à propos de la nécessité d’une désescalade, de faire baisser les tensions et de ramener le calme, tout particulièrement avant les fêtes de la Pâque juive [début avril] et du [mois de jeûne musulman du] ramadan », devant commencer fin mars, a déclaré le secrétaire à la Défense.

« Et comme nous l’avons toujours fait, nous appelons la direction palestinienne à combattre le terrorisme […] et à condamner l’incitation à la violence », a encore dit M. Austin, affirmant également avoir été « très clair sur le droit d’Israël à se défendre contre le terrorisme ».

Après un attentat ayant coûté la vie le 26 février à deux jeunes Israéliens habitant d’une colonie juive du nord de la Cisjordanie occupée, des dizaines de résidents israéliens des implantations avaient déferlé sur la ville palestinienne de Huwara et incendié de nombreux bâtiments et des véhicules.

Avant Austin, Gallant avait déclaré « qu’Israël recherche la stabilité et la sécurité » en Cisjordanie et s’efforce également d’améliorer « le bien-être du peuple palestinien ». « Mais cela ne doit jamais se faire au détriment de la vie d’un seul citoyen d’Israël », a déclaré Gallant. « Face au terrorisme, nous serons déterminés, concis et puissants », a-t-il ajouté.

Austin a également évoqué la reforme du système judiciaire israélien, dont les manifestations de masse ont eu un impact sur sa visite.

« Je dois être très clair : l’engagement de l’Amérique envers la sécurité d’Israël est inébranlable et le restera », a déclaré Austin. « Les relations entre les États-Unis et Israël sont enracinées dans les valeurs communes de la démocratie, de la liberté et de l’État de droit », a-t-il ajouté.

Reprenant les récentes remarques du président américain Joe Biden, Austin a affirmé qu’Israël et les États-Unis « reposent tous deux sur des institutions fortes, des mécanismes de contrôle et d’équilibre, et un système judiciaire solide ».

« Un système judiciaire indépendant est un élément important de la démocratie. Un large consensus doit être atteint pour des changements fondamentaux dans le système judiciaire afin qu’ils restent durables », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.