Francis Kalifat réélu à la tête du Crif
Rechercher

Francis Kalifat réélu à la tête du Crif

L'assemblée générale a par ailleurs voté à l'unanimité l'entrée de Beit Haverim, groupe juif LGBT de France, au sein du Crif

Francis Kalifat, président du CRIF, à Paris, le 29 mai 2016. (Crédit : François Guillot/AFP)
Francis Kalifat, président du CRIF, à Paris, le 29 mai 2016. (Crédit : François Guillot/AFP)

Francis Kalifat a été réélu dimanche à la tête du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), vitrine politique de la première communauté juive d’Europe, a-t-il annoncé lundi.

M. Kalifat, 66 ans, a été réélu pour un nouveau mandat de trois ans, « quasiment à l’unanimité », lors d’un vote à main levée de l’assemblée générale du Crif qui s’est tenue dimanche, a-t-il déclaré à l’AFP. Aucun autre candidat ne se présentait au sein de cette instance qui représente 74 associations.

Le président réélu a défini « trois priorités » pour son nouveau mandat : le Crif veut « poursuivre la lutte contre l’antisémitisme » sur plusieurs fronts – éducation, Internet et « dans le domaine de la justice » – tout en s’engageant « pour les libertés, la fraternité et la laïcité ». Enfin, il souhaite être « encore plus ouvert à tous les juifs », a-t-il détaillé.

Cette assemblée générale a par ailleurs voté à l’unanimité l’entrée de Beit Haverim, groupe juif LGBT de France, au sein du Crif.

Les actes antisémites ont été en forte augmentation en France en 2018 en s’envolant de 74 %, selon les chiffres du gouvernement.

Le président Emmanuel Macron avait déploré, mi-février, lors du dîner annuel du Crif, « une résurgence de l’antisémitisme sans doute inédite depuis la Seconde Guerre mondiale » après plusieurs actes et inscriptions anti-juifs fin janvier-février.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...