Rechercher

Israël signe un accord pour 10 000 doses de vaccins contre la variole du singe

Selon le ministère de la Santé, 101 hommes ont été infectés par la maladie depuis que le premier cas a été détecté en mai

Cette image de microscope électronique de 2003 mise à disposition par les Centers for Disease Control and Prevention montre des virions de variole du singe matures et de forme ovale, à gauche, et des virions immatures sphériques, à droite, obtenus à partir d'un échantillon de peau humaine associé à l'épidémie de chiens de prairie de 2003. Un éminent médecin qui préside un groupe d'experts de l'Organisation mondiale de la santé a décrit l'épidémie sans précédent de la maladie rare qu'est la variole du singe dans les pays développés comme "un événement aléatoire" qui pourrait s'expliquer par un comportement sexuel à risque lors de deux événements populaires récents en Europe. (Crédit : Cynthia S. Goldsmith, Russell Regner/CDC/AP)
Cette image de microscope électronique de 2003 mise à disposition par les Centers for Disease Control and Prevention montre des virions de variole du singe matures et de forme ovale, à gauche, et des virions immatures sphériques, à droite, obtenus à partir d'un échantillon de peau humaine associé à l'épidémie de chiens de prairie de 2003. Un éminent médecin qui préside un groupe d'experts de l'Organisation mondiale de la santé a décrit l'épidémie sans précédent de la maladie rare qu'est la variole du singe dans les pays développés comme "un événement aléatoire" qui pourrait s'expliquer par un comportement sexuel à risque lors de deux événements populaires récents en Europe. (Crédit : Cynthia S. Goldsmith, Russell Regner/CDC/AP)

Le ministère de la Santé a annoncé lundi l’achat de milliers de vaccins contre la variole du singe, alors que le nombre total de cas dans le pays est actuellement à 101.

Le ministère a indiqué qu’il avait signé un accord il y a une semaine pour l’achat de 2 000 doses auprès du fabricant qui produit « une nouvelle génération de vaccins », accord qui a été étendu vendredi à 10 000 doses.

Le ministère n’a pas donné le nom de la société ni celui du vaccin, mais selon le New York Times, Jynneos est le seul vaccin développé contre la variole du singe et il est fabriqué par une petite société danoise, Bavarian Nordic.

Les vaccins doivent être livrés dans les semaines à venir, a indiqué le ministère. Il a ajouté qu’ils seraient d’abord disponibles pour les populations « à risque ».

Israël a signalé son premier cas de variole du singe en mai – un homme qui revenait de l’étranger – et la contamination locale a été détectée pour la première fois le mois dernier.

101 hommes ont été contaminés, a indiqué le ministère lundi. Ce virus disparaît généralement au bout de deux à quatre semaines, selon l’Organisation Mondiale de la Santé.

Le ministère de la Santé a déclaré qu’il suivait de près la situation et qu’il était en contact avec les autorités sanitaires de plusieurs pays.

« Le ministère de la Santé rappelle que toute personne présentant de la fièvre ou des ampoules après son retour de l’étranger ou ayant été en contact étroit avec une personne soupçonnée d’être atteinte de la variole du singe doit consulter un médecin », indique le communiqué du ministère de la Santé.

Les responsables israéliens de la Santé ont minimisé le risque du virus, un haut responsable de la Santé ayant appelé au calme lors d’un briefing le mois dernier et déclaré que les cas récents ne représentaient pas un risque grave pour la santé publique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...