La cour de Haïfa ordonne la vidange du réservoir d’ammoniac de la ville
Rechercher

La cour de Haïfa ordonne la vidange du réservoir d’ammoniac de la ville

La décision fait suite à la publication d’un rapport concluant que le réservoir met en danger des centaines de milliers de vies

Pollution dans la ville israélienne de Haïfa, le 15 avril 2015. (Basel Awidat / Flash90)
Pollution dans la ville israélienne de Haïfa, le 15 avril 2015. (Basel Awidat / Flash90)

La cour des affaires locales de Haïfa a estimé dimanche qu’un réservoir d’ammoniac que le conseil municipal veut supprimer car il craint qu’il ne menace les vies des centaines de milliers de personnes dans la région, devait être vidé d’ici 10 jours.

Ce jugement est perçu comme une victoire supplémentaire de la municipalité sur le sujet, après l’ordre judiciaire de fermeture temporaire du réservoir d’ammoniac émis la semaine dernière.

Haïfa Group, un producteur d’engrais qui gère le réservoir, a déclaré dans un communiqué à la suite du jugement que « la compagnie respectera la décision de la cour ».

La quantité contenue dans le réservoir d’ammoniac, d’une capacité de 12 000 tonnes n’a pas été précisément déterminée.

Le maire de Haïfa, Yona Yahav (en chemise blanche), dans le quartier Kiryat Eliezer de la ville, en juillet 2006. (Crédit : Phil Sussman/Flash90)
Le maire de Haïfa, Yona Yahav (en chemise blanche), dans le quartier Kiryat Eliezer de la ville, en juillet 2006. (Crédit : Phil Sussman/Flash90)

Yona Yahav, le maire de Haïfa, a salué la décision, évoquant une « réussite supplémentaire dans la bataille, que nous n’arrêterons pas de mener tant que le réservoir n’aura pas été retiré de la baie de Haïfa. »

Le député Yair Lapid, qui préside le parti d’opposition Yesh Atid, a également salué la décision de la cour. Il a déclaré dans un communiqué qu’elle était importante « pour la sécurité des habitants de Haïfa et de la région. »

Il est temps « de supprimer la plus grande bombe du Moyen Orient de la baie de Haïfa », a-t-il ajouté.

La municipalité de Haïfa avait soumis cette demande de fermeture du réservoir d’ammoniac à la cour suite à la publication il y a deux semaines d’un rapport qu’elle avait commandé, et qui a conclu que l’ammoniac présent dans le port de la ville posait un risque grave à la population.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...