Israël en guerre - Jour 293

Rechercher

Lapid affirme que l’UE et Israël partagent « les valeurs libérales et démocratiques »

Lors de la première rencontre du Conseil d'association Israël-UE depuis une décennie, le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a souligné ses inquiétudes "franches"

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le Premier ministre Yair Lapid participe à une rencontre du Conseil d'association UE-Israël via visioconférence depuis Jérusalem, le 3 octobre 2022. (Crédit : Kobi Gideon / GPO)
Le Premier ministre Yair Lapid participe à une rencontre du Conseil d'association UE-Israël via visioconférence depuis Jérusalem, le 3 octobre 2022. (Crédit : Kobi Gideon / GPO)

Dans une déclaration faite au début d’une réunion du Conseil d’association Union européenne-Israël, lundi après-midi, le Premier ministre Yair Lapid a souligné « les valeurs libérales et démocratiques » partagées par les deux parties.

« Nous sommes tous unis dans notre désir d’empêcher l’Iran d’obtenir une arme nucléaire », a-t-il dit. Il a aussi évoqué le soutien partagé à l’intégrité territoriale de l’Ukraine ainsi que la nécessité de « défendre la liberté d’expression, la liberté de religion et la liberté de la presse dans le monde entier ».

Le projet de déclaration israélien sur la réunion, qui a circulé du côté de l’Union européenne, a souligné le statut d’Israël en tant qu’État juif et démocratique avec Jérusalem comme capitale indivisible et éternelle, selon le bureau de Lapid.

Dans ses propos, Lapid a invité l’UE à intégrer le forum du Neguev, le cadre de coopération régionale qui a été lancé, cet été, à Sde Boker.

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell, à droite, serre la main du ministre des Renseignements Elazar Stern avant une réunion du Conseil d’association UE-Israël au Conseil européen de Bruxelles, le 3 octobre 2022. (Crédit : Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)

S’exprimant par visioconférence, Lapid a souligné le soutien apporté par l’État juif à l’Autorité palestinienne et son soutien apporté à la solution à deux États. « Nous travaillons avec les Palestiniens et nous aidons leur économie à se développer », a-t-il expliqué, avant d’ajouter que « les Palestiniens doivent mettre un terme au terrorisme et aux incitations ».

« Israël veut une paix qui entraînera la sécurité, pas une paix qui déstabilisera le Moyen-Orient », a-t-il continué.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.