Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

L’armée américaine annonce avoir détruit des drones houthis après des tirs en mer Rouge

Contrôlant une partie du Yémen, les Houthis mènent depuis plusieurs mois des attaques sur des navires en mer Rouge, zone cruciale pour le commerce mondial, disant agir en soutien aux Palestiniens de Gaza

Photo d'illustration : Un avion de chasse atterrissant sur l'USS Dwight D. Eisenhower, également connu sous le nom de "IKE", en mer Rouge, le 11 juin 2024. (Crédit : Bernat Armangue/AP)
Photo d'illustration : Un avion de chasse atterrissant sur l'USS Dwight D. Eisenhower, également connu sous le nom de "IKE", en mer Rouge, le 11 juin 2024. (Crédit : Bernat Armangue/AP)

Les forces américaines ont annoncé vendredi soir avoir détruit sept drones et un poste de contrôle des yéménites Houthis pro-Iran après que ces derniers ont revendiqué de nouveaux tirs visant le trafic en mer Rouge.

« Au cours des 24 dernières heures, le Commandement militaire pour le Moyen-Orient (Centcom) a détruit sept drones des Houthis, soutenus par l’Iran, et une station de commande » de drones dans une zone du Yémen « contrôlée par les Houthis », a-t-il indiqué dans un communiqué.

Quelques heures avant l’annonce du Centcom, le porte-parole militaire des Houthis, Yahya Saree, avait revendiqué, au nom des rebelles, des attaques contre deux navires en mer Rouge, dont le navire-citerne pour produits chimiques Delonix, qui bat pavillon du Libéria.

Selon l’Agence de sécurité maritime britannique (UKMTO), cinq missiles ont été tirés vendredi en direction de ce navire qui était alors situé à environ 150 milles nautiques (277 km) au nord-ouest du port yéménite de Hodeida contrôlé par les Houthis.

Les Houthis avaient revendiqué jeudi une attaque contre un navire commercial en mer Rouge. Et mardi, un missile était tombé « à proximité immédiate » d’un navire au sud de la ville yéménite d’Aden, selon UKMTO.

Contrôlant une partie du Yémen, les Houthis mènent depuis plusieurs mois des attaques sur des navires en mer Rouge, zone cruciale pour le commerce mondial, disant agir en soutien au Hamas de Gaza, dans le cadre de la guerre entre Israël et le Hamas.

Ces attaques ont fait grimper en flèche les coûts d’assurance des navires transitant par la mer Rouge et ont incité de nombreuses entreprises de transport maritime à naviguer par la pointe sud de l’Afrique, un chemin beaucoup plus long.

Washington et Londres mènent régulièrement, au côté d’une coalition internationale, des frappes de représailles au Yémen, dans le but de réduire les capacités des Houthis soutenus par l’Iran.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.