L’armée renforce ses effectifs à Hébron après une poussée de terrorisme en Cisjordanie
Rechercher

L’armée renforce ses effectifs à Hébron après une poussée de terrorisme en Cisjordanie

Un bataillon supplémentaire a été envoyé dans la ville après 3 attaques en 2 jours ; les fêtes à venir font planer l’ombre d’une reprise des violences

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Soldats israéliens sur les lieux d'une attaque au couteau à Hébron, en Cisjordanie, le 17 septembre 2016. Illustration. (Crédit : Wisam Hashlamoun/Flash90)
Soldats israéliens sur les lieux d'une attaque au couteau à Hébron, en Cisjordanie, le 17 septembre 2016. Illustration. (Crédit : Wisam Hashlamoun/Flash90)

L’armée israélienne a déployé samedi soir un bataillon d’infanterie supplémentaire à Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, après deux jours d’attaques contre des soldats et des civils, a annoncé l’armée.

La décision de renforcer la ville avec le bataillon Shimshon de la brigade Kfir a été prise « en accord avec les évaluations de la situation suite aux récentes attaques terroristes », a annoncé l’armée dans un communiqué.

« La motivation et l’inspiration pour mener des attaques contre des Israéliens restent fortes. C’est pourquoi l’armée israélienne renforce ses efforts opérationnels et de renseignements pour stabiliser la situation sur le terrain et dissuader ces actes de terrorisme », a déclaré un responsable militaire sous couvert d’anonymat.

Cinq attaques vendredi et samedi (trois attaques au couteau, un attaque à la voiture bélier et des jets de pierre) ont pris beaucoup d’Israéliens par surprise, alors que la violence qui avait marqué 2015 et le début 2016 semblait avoir fortement diminué ces derniers mois, et ont entrainé des peurs sur une reprise des attaques régulières.

Soldiers of the Kfir Brigade (photo credit: Abir Sultan/File/Flash90)
Soldats de la brigade Kfir. Illustration. (Crédit : Abir Sultan/Flash90)

« [La fête de l’Aïd al-Adha] et le mois de septembre sont toujours plus susceptibles de présenter des pics d’activités palestiniennes violentes », a déclaré le responsable.

Il a cependant noté que même si les attaques du week-end étaient « bien sûr un changement par rapport à ces dernières semaines, nous ne pouvons pas actuellement identifier un changement majeur sur le terrain qui indiquerait une hausse. »

Samedi matin, un soldat israélien a été légèrement blessé dans une attaque au couteau à Hébron.

L’attaquant, Hatem Abdel-Hafiz al-Shaloudi, a été abattu par les soldats près du quartier de Tel Rumeida de la ville, a annoncé l’armée.

Une vidéo de la scène montrait al-Shaloudi s’approcher d’un soldat à un checkpoint proche du quartier juif de la ville et lui montrer une feuille de papier, probablement des papiers d’identité. Au moment où le soldat accepte le papier et baisse la tête pour le lire, Shaloudi est vu en train de sortir un couteau et de plonger sur lui.

Vendredi, quatre attaques ont été commises contre des Israéliens.

Vendredi matin, un Jordanien a été abattu pendant qu’il tentait de poignarder une garde-frontière à la porte de Damas de la Vieille Ville de Jérusalem.

Les forces de sécurité israéliennes près d'un corps d'un attaquant jordanien sur la scène d'une attaque au couteau porte de Damas, à Jérusalem, le 16 septembre 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Les forces de sécurité israéliennes près d’un corps d’un attaquant jordanien sur la scène d’une attaque au couteau porte de Damas, à Jérusalem, le 16 septembre 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Mois d’une heure après, un soldat a abattu un Palestinien et grièvement blessé une Palestinienne après une attaque à la voiture bélier devant l’implantation de Kiryat Arba, près de Hébron.

La scène d'une tentative d'attaque à la voiture bélier devant l'implantation de Kiryat Arba, près de Hébron, en Cisjordanie, le 16 septembre 2016. (Crédit : Hatzalah Judée Samarie)
La scène d’une tentative d’attaque à la voiture bélier devant l’implantation de Kiryat Arba, près de Hébron, en Cisjordanie, le 16 septembre 2016. (Crédit : Hatzalah Judée Samarie)

Vendredi après-midi, un conducteur de bus a été légèrement blessé quand des attaquants non identifiés ont jeté des pierres et des bouteilles de verre pleines de peinture sur son véhicule sur l’autoroute entre Jérusalem et l’implantation de Maale Adumim.

Un bus qui a été la cible de jets de pierres et de bouteilles de verre sur la route 1, entre Jérusalem et Maale Adumim, le 16 septembre 2016. (Crédit : police israélienne)
Un bus qui a été la cible de jets de pierres et de bouteilles de verre sur la route 1, entre Jérusalem et Maale Adumim, le 16 septembre 2016. (Crédit : police israélienne)

Vendredi soir, un soldat a été légèrement blessé après une attaque au couteau près de Hébron. L’attaquant a été abattu par les forces de sécurité au checkpoint Gilbert, près du quartier de Tel Rumeida.

Dimanche matin, un soldat a été modérément blessé après une attaque au couteau devant l’implantation d’Efrat, au sud de Jérusalem.

Cette dernière année, Israël a connu une vague d’attaques terroristes palestiniennes dites de « loups solitaires », qui ont tué 35 Israéliens et quatre ressortissants étrangers depuis octobre 2015. Plus de 200 Palestiniens ont également été tués – les deux tiers pendant qu’ils attaquaient des Israéliens, et les autres pendant des affrontements avec les troupes, selon l’armée israélienne.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...