Le Bangladesh a supprimé la mention « sauf Israël » des conditions de voyage
Rechercher

Le Bangladesh a supprimé la mention « sauf Israël » des conditions de voyage

Les autorités confirment le changement mais ne précisent pas s'il s'agit de la levée de l'interdiction de se rendre dans l'État juif, Israël se félicite de cette évolution

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Le drapeau du Bangladesh (Crédit : Domaine public/Wikipédia)
Le drapeau du Bangladesh (Crédit : Domaine public/Wikipédia)

Le Bangladesh est en train de supprimer une clause excluant Israël des endroits que ses ressortissants peuvent visiter, ont rapporté samedi les médias bangladais.

Selon le site Web Weekly Blitz, les passeports électroniques récemment délivrés indiquent « Ce passeport est valable pour tous les pays du monde », et ne comportent plus les deux mots supplémentaires « Sauf Israël », comme c’était le cas dans le passé.

Le ministre de l’Intérieur, Asaduzzaman Khan, a confirmé que les passeports ne comportent plus la restriction de voyage en Israël.

« Aucun pays au monde n’utilise cette formulation (« sauf Israël). Même les pays de la région arabe », a déclaré Khan selon le rapport.

Le Major-Général Ayub Chowdhury, Directeur Général du Département de l’Immigration et des Passeports, a uniquement déclaré que cette mesure faisait suite à « une décision du gouvernement. »

Un porte-parole anonyme du ministère de l’Intérieur, interrogé sur la possibilité pour les Bangladais de se rendre en Israël, a déclaré : « Si vous voulez aller dans un autre pays, vous avez besoin d’un visa. »

Toutefois, un porte-parole du ministère des Affaires Etrangères a précisé que le Bangladesh ne reconnaît toujours pas Israël, et a noté que les passeports relèvent de la compétence du ministère de l’Intérieur du pays.

Gilad Cohen, Directeur Général Adjoint pour l’Asie et le Pacifique au Ministère Israélien des Affaires Etrangères, a salué cette évolution, et a appelé le gouvernement bangladais à normaliser les liens avec Israël.

« Grande nouvelle ! Le Bangladesh a levé l’interdiction de voyager en Israël », a-t-il tweeté.

« C’est une étape bienvenue et j’appelle le gouvernement bangladais à aller de l’avant et à établir des liens diplomatiques avec Israël afin que nos deux peuples puissent en bénéficier et prospérer. »

Le Bangladesh n’entretient pas de relations diplomatiques avec Israël.

En 2014, le rédacteur en chef du Weekly Blitz, Salah Uddin Shoaib Choudhury, a été condamné par un tribunal bangladais à sept ans de prison pour ses articles dissidents, et pour avoir tenté de se rendre en Israël plus de dix ans auparavant.

Choudhury a été condamné pour avoir porté atteinte aux intérêts nationaux par ses écrits, et pour son projet de voyage en Israël, a rapporté l’agence de presse AFP à l’époque.

L’accusation a affirmé que Choudhury devait prendre la parole lors d’une conférence à Tel-Aviv en novembre 2003 sur l’émergence du militantisme islamique au Bangladesh.

Il a été arrêté à l’aéroport de Dhaka avant de pouvoir embarquer sur un vol Dhaka-Bangkok-Tel-Aviv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...