Le cheeseburger ‘Impossible’ certifié casher
Rechercher

Le cheeseburger ‘Impossible’ certifié casher

Les steak hachés sont fabriqués sans produits animal et les Juifs pratiquants peuvent donc profiter du plaisir d'un burger vegan sans lait et sans viande

Le burger Impossible a été remarqué parce qu'il "saigne" comme un steak haché normal (Autorisation : Leo Gong/Impossible Foods via JTA)
Le burger Impossible a été remarqué parce qu'il "saigne" comme un steak haché normal (Autorisation : Leo Gong/Impossible Foods via JTA)

Ceux qui respectent les lois de la casheroute et qui veulent néanmoins s’offrir le plaisir d’un burger peuvent se réjouir – le burger « Impossible », un steak haché sans viande qui a été salué pour son goût similaire au bœuf, est dorénavant certifié casher et pareve (terme utilisé dans la loi juive pour les aliments n’étaient ni carnés ni lactés).

L’Orthodox Union, l’agence de certification la plus importante des Etats-Unis, a donné aux burgers sa certification, a annoncé le producteur Impossible Foods mardi.

Dans la mesure où les burgers sont fabriqués sans produits animaux, ils peuvent être dégustés avec du lait ou de la viande – y-compris avec du fromage – sans contrevenir aux lois juives.

Les burgers ‘Impossible’ sont différents des burgers vegan traditionnels dans la mesure où ils sont faits directement à partir de protéines et d’autres ingrédients, dont de la protéine de blé, de la protéine de pomme de terre et de d’huile de coco. L’ingrédient clé, selon l’entreprise, est une protéine appelée hémoprotéine ou protéine à hème, et qui procure aux sandwichs leurs goût et leur texture. Il est connu pour « saigner » comme un burger normal – et pour avoir presque le même goût.

Le produit a été un immense succès, et la compagnie-mère a soulevé des centaines de millions de dollars d’investissement.

« Obtenir la certification casher est un tournant important », a commenté Patrick O. Brown, directeur-général et fondateur d’Impossible Foods. « Nous voulons que le burger Impossible soit omniprésent, et cela signifie qu’il doit être abordable et accessible à tous – notamment à ceux qui ont des restrictions alimentaires pour des raisons religieuses ».

Les burgers « Impossible » sont également actuellement en cours d’examen pour obtenir la certification Halal qui devrait être accordée à la fin de l’année, selon l’entreprise.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...