Le fondateur de Taglit fait un doigt d’honneur à des manifestants de gauche
Rechercher

Le fondateur de Taglit fait un doigt d’honneur à des manifestants de gauche

Michael Steinhardt réagissait à une manifestation étudiante pour le boycott des voyages éducatifs gratuits en Israël

Michael Steinhardt, fondateur de Birthright Israël, fait un doigt d’honneur à des manifestants qui appellent au boycott de son association, à l’entrée de son dîner de gala à New York, le 15 avril 2018 (Crédit : capture d'écran/Twitter)
Michael Steinhardt, fondateur de Birthright Israël, fait un doigt d’honneur à des manifestants qui appellent au boycott de son association, à l’entrée de son dîner de gala à New York, le 15 avril 2018 (Crédit : capture d'écran/Twitter)

Michael Steinhardt, cofondateur et principal donateur de Birthright Israël, a fait un doigt d’honneur à des manifestants à l’entrée d’un dîner de gala tenu en l’honneur du 18e anniversaire de l’association qui propose des voyages gratuits en Israël pour les jeunes Juifs de la diaspora.

Plus de 150 étudiants d’universités de New York et de Nouvelle-Angleterre ont protesté devant la Ziegfeld Ballroom de New York, où le gala annuel était organisé dimanche soir.

Les étudiants représentaient des groupes très à gauche comme La Voix juive pour la paix, les Etudiants pour la justice en Palestine, l’Alliance de solidarité avec la Palestine et les Socialistes-Démocrates d’Amérique. Tous soutiennent le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions à l’encontre d’Israël.

La manifestation était dirigée par Return the Birthright, une campagne soutenue par La Voix juive pour la paix et Les Voix juives indépendantes. Elle appelle les jeunes Juifs à boycotter Birthright et à soutenir le droit des réfugiés palestiniens à retourner sur leurs terres en Israël.

Durant l’événement, le groupe anti-occupation IfNotNow, qui ne prend pas position concernant le mouvement BDS, a projeté sur la salle de réception une image avec les mots « Birthright nous a menti » et « La jeunesse juive demande la vérité ».

Une citation attribuée au milliardaire philanthrope Sheldon Adelson – « Israël ne sera pas un Etat démocratique ; et alors ? » – a également été projetée sur le mur. L’homme, donateur majeur de Birthright, participait à l’évènement, lors duquel il a reçu le prix « Gardien d’un futur juif ».

Les manifestants étudiants ont enfilé des châles de prière juifs et ont manifesté en rendant symboliquement des billets d’avion de Birthright. Ils ont également lu les noms des villages palestiniens détruits il y a 70 ans, et les noms des 32 manifestants à Gaza tués au cours des trois dernières semaines lors des « Marches du retour ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...