Le monde est prêt à venger Soleimani, selon le nouveau chef de la Force al-Qods
Rechercher

Le monde est prêt à venger Soleimani, selon le nouveau chef de la Force al-Qods

Esmail Ghaani, qui a remplacé Qassem Soleimani après sa mort lors d'une attaque américaine, affirme que "des défenseurs de la liberté veulent le venger"

Le chef de l’unité d’élite iranienne Al-Qods, Esmail Ghaani, qui a remplacé Qassem Soleimani après sa mort lors d’une attaque américaine, a déclaré lundi que de nombreuses personnes dans le monde sont prêtes à venger sa mort, poursuivant les menaces de Téhéran dans un contexte de tensions croissantes.

« Ils ont frappé le général Soleimani dans un acte lâche, mais il y a des défenseurs de la liberté dans le monde entier qui veulent le venger », a déclaré Ghaani, lors d’une cérémonie à Téhéran, selon Fars News. « Avec l’aide de Dieu, et si Dieu le veut, nous allons frapper l’ennemi. »

« Notre ennemi ne comprend pas d’autre langue que la force et nous devons donc nous opposer fermement à lui », ajoute-t-il.

Plus tôt dans la journée, le guide suprême iranien Ali Khamenei s’était adressé à un groupe de chefs religieux : « la résistance de la République islamique d’Iran contre l’Amérique et le refus de la nation iranienne de subir des brimades est un fait fascinant pour le monde et cette fascination devrait être utilisée pour diffuser la vérité sur l’islam et la nation iranienne ».

Le guide suprême iranien, l’Ayatollah Ali Khamenei, embrasse le général Qassem Soleimani au cours d’une cérémonie religieuse à Téhéran, en Iran, le 30 septembre 2017 (Crédit : Bureau du guide suprême iranien via AP)

« La raison pour laquelle les Américains sont en colère contre la nation iranienne est l’appel qui découle de l’image de la résistance dans un système indépendant qui se dresse contre une brute de grand chemin », a-t-il déclaré.

L’Iran a menacé lundi de se retirer du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) après le déclenchement par les Européens d’un mécanisme de règlement des différends (MRD) contre la République islamique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...