Rechercher

Le terroriste qui a tué Yehuda Guetta condamné à deux peines de prison à vie

Muntasir Shalabi a été condamné pour "homicide volontaire, qui équivaut à un meurtre" et a une amende de 1,5 million d'euros après la fusillade en Cisjordanie

Muntasir Shalabi est amené dans la salle d'audience pour une audience au tribunal militaire israélien d'Ofer près de la ville de Ramallah en Cisjordanie, le 5 octobre 2021. (Crédit : Flash90)
Muntasir Shalabi est amené dans la salle d'audience pour une audience au tribunal militaire israélien d'Ofer près de la ville de Ramallah en Cisjordanie, le 5 octobre 2021. (Crédit : Flash90)

Un tribunal militaire israélien a condamné mercredi un terroriste palestino-américain à deux peines de prison à vie et à une amende de 1,5 million d’euros pour le meurtre d’un jeune israélien en Cisjordanie en mai dernier.

Muntasir Shalabi « va purger deux peines de prison à vie pour cette affaire », indique le verdict rendu par trois juges du tribunal militaire d’Ofer.

Shalabi, 44 ans, a été condamné en août pour « homicide volontaire, qui équivaut à un meurtre » après avoir tiré sur des personnes à un arrêt de bus près de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, début mai.

Le panel de juges, dirigé par le lieutenant-général Meirav Hershkovitz-Yitzhaki, a qualifié les actions de Shalabi de « cruelles et de sang-froid », affirmant qu’il était motivé par une « haine ardente et un désir de tuer des Juifs ».

Yehuda Guetta, 19 ans. (Autorisation)

Les juges ont également noté que l’attaque était préméditée et que Shalabi s’y était entraîné pendant au moins un mois.

Il avait blessé trois étudiants d’une école talmudique de l’implantation d’Itamar en Cisjordanie. L’un d’eux, Yehuda Guetta, 19 ans, est mort des suites de ses blessures.

La famille de Guetta, qui avait fait pression pour obtenir une peine plus sévère, a déclaré que la peine de prison à vie n’était pas suffisante.

« Notre Torah parle de la vie comme d’une valeur suprême, et quiconque lui porte atteinte mérite la mort », a déclaré Elisha, le père de Guetta, dans un communiqué.

Le tribunal a aussi condamné Shalabi à payer 484 000 dollars à la famille de la victime, ainsi que 323 000 dollars à l’un des étudiants devenu paralysé à la suite de l’attaque, et 6 500 dollars à l’autre étudiant qui a été légèrement blessé.

Les soldats israéliens cartographient l’habitation de Muntasir Shalabi, un Palestinien soupçonné d’avoir commis un attentat par arme à feu, avant sa potentielle démolition à Turmus Ayya, en Cisjordanie, le 6 mai 2021. (Crédit : Armée israélienne)

En juillet, l’armée israélienne avait détruit la maison de Shalabi à Turmus Ayya, un village près de Ramallah en Cisjordanie, un acte dénoncé par les Etats-Unis qui ont estimé que « le foyer d’une famille entière ne devrait pas être détruit pour les actions d’un seul individu ».

Israël détruit régulièrement le domicile de Palestiniens accusés d’avoir mené des attaques anti-israéliennes, arguant du caractère dissuasif de cette mesure, décriée par des organisations palestiniennes et de défense des droits humains.

L’association israélienne Hamoked, qui a déposé des recours devant la Cour suprême contre cette mesure, avait déposé une pétition contre la démolition, soulignant que Shalabi souffrait d’une maladie mentale, prenait des médicaments antipsychotiques et avait passé du temps dans un établissement psychiatrique ces dernières années.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...