Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Les associations juives fustigent l’interdiction “hypocrite” des drapeaux de fierté juive à Chicago

Des lesbiennes qui ont “défendu l’Etat d’Israël” ont été exclues par les organisateurs de la marche, qui ont affirmé qu’elles étaient “anti-sioniste” et “pro-palestinienne”

Participants de la Gay Pride de Jérusalem, le 21 juillet 2016. (Crédit : Sarah Tuttle-Singer/Times of Israël)
Participants de la Gay Pride de Jérusalem, le 21 juillet 2016. (Crédit : Sarah Tuttle-Singer/Times of Israël)

Des associations juives ont dénoncé l’interdiction de drapeaux de fierté juive – des drapeaux arc-en-ciel ornés d’une étoile de David blanche – pendant une marche lesbienne à Chicago, et ont demandé des excuses.

L’Anti-Defamation League (ADL) a déclaré lundi dans un communiqué que les organisateurs de la Marche Dyke de Chicago devaient s’excuser auprès des femmes exclues pour ce qu’elle a jugé être un acte « scandaleux ».

« La communauté des partisans LGBTQ est diverse, et cela fait partie de sa force incroyable », a déclaré Jonathan Greenblatt, le directeur exécutif de l’ADL.

« L’acte et les explications étaient antisémites, purement et simplement. Nous […] demandons des excuses. Nous apprécions le soutien de Human Rights Campaign, et nous appelons les autres dirigeants des communautés LGBTQ et progressistes à nous rejoindre dans la condamnation de cette exclusion. »

Participants à la Gay Pride de San Francisco avec un drapeau arc-en-ciel orné d'une étoile de David, le 30 juin 2014. Illustration. (Crédit : Wikimedia Commons/via JTA)
Participants à la Gay Pride de San Francisco avec un drapeau arc-en-ciel orné d’une étoile de David, le 30 juin 2014. Illustration. (Crédit : Wikimedia Commons/via JTA)

Human Rights Campaign, qui se présente comme la plus grande association LGBTQ américaine avec 1,5 million de membres, a affiché sur Twitter son soutien aux femmes exclues.

« Les marches devaient être des endroits sûrs pour célébrer notre diversité et notre fierté. Ce n’est pas bien », a écrit l’association.

Dimanche, la Marche Dyke a écrit dans un communiqué que des manifestants antisionistes juifs et palestiniens s’étaient approchés des femmes et avaient exprimé leur préoccupation sur les drapeaux, puisqu’ils « rappelaient visuellement le drapeau israélien », en raison de la présence d’une étoile de David au milieu, et parce que de tels drapeaux sont régulièrement utilisés pour du « pinkwashing », une technique qui serait, selon certains militants, utilisée par Israël pour mettre en avant les droits des homosexuels et masquer le traitement des Palestiniens.

Il a été demandé aux femmes de partir, selon le communiqué, parce qu’elles ont commencé à « défendre l’Etat d’Israël et le sionisme en général. […] Il est devenu évident que la position politique des manifestantes était opposée à l’éthos antiraciste et antisioniste de la Marche Dyke de Chicago. »

Le Centre Simon Wiesenthal, une association juive de défense des droits de l’Homme, a lui aussi dénoncé l’interdiction de ces drapeaux, affirmant qu’elle « déshonore un mouvement dédié à l’égalité des droits pour tous. »

« Des droits égaux, sauf pour les Juifs qui osent célébrer leur relation avec leur peuple et leur foyer juif », a déclaré dans un communiqué le rabbin Abraham Cooper, doyen associé du Centre.

Il a ajouté que « cette hypocrisie sans limite et l’antisémitisme de ces militants dégradent la cause de l’égalité pour tous dans notre société et pour les droits LGBTQ dans le monde entier. »

L’association Jewish Voice for Peace de Chicago, qui soutient le mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) contre Israël, a soutenu les organisateurs de la marche sur Twitter, déclarant que « nous [les] soutenons à 100%. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.