Rechercher

Les juifs tunisiens critiquent un officiel du football pour des injures antisémites

Le propriétaire du club de la ville de Sfax, Lotfi Abdennadher, aurait dit à un arbitre : « tu n’es qu’un chien, un juif »

Une femme allume une bougie à la synagogue de la Ghriba en Tunisie (Crédit : AFP)
Une femme allume une bougie à la synagogue de la Ghriba en Tunisie (Crédit : AFP)

Les juifs tunisiens ont appelé leur gouvernement à prendre une action disciplinaire contre le président d’un club de football qui est accusé d’avoir proféré des injures antisémites à un arbitre juif.

La semaine dernière, la communauté juive de Tunisie (CJT), a publié son appel et a condamné Lotfi Abdennadher, dirigeant du principal club de football de Sfax, sur le site internet La Presse.

Dans son communiqué, la communauté se plaint qu’Abdennadher a adressé des injures antisémites à Sadok Selmi le 28 décembre, au club sportif Espérance Sportive de Tunis.

Selon la chaîne de télévision El Hiwar Ettounsi, pendant un échange en arabe entre les deux hommes, Abdennadher a dit à Selmi « Tu n’es qu’un chien, un juif. Comment es-tu devenu arbitre international ? C’est une honte. »

Plus tard ce jour, Naceur Bedoui, un joueur de football du club d’Abdennadher, a suggéré pendant un entretien télévisé diffusé sur Ettassia 9 qu’un juif pourrait ne pas être un choix approprié comme entraîneur d’une équipe de football.

« La CJT appelle les fonctionnaires responsables des structures sportives en Tunisie à rejeter cette violation dangereuse et demande que les actions disciplinaires nécessaires soient prises contre ces deux individus », a écrit la communauté juive dans un communiqué.

Le communiqué a qualifié les remarques attribuées à Abdennadher et à Bedoui de « blessantes » et « offensantes ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...