L’espion Eli Cohen, au centre d’une nouvelle série produite par Netfilx et Canal Plus
Rechercher

L’espion Eli Cohen, au centre d’une nouvelle série produite par Netfilx et Canal Plus

L'espion, dont le corps n'a toujours pas été restitué à sa famille par la Syrie, avait permis la victoire israélienne de la Guerre des 6 jours

Extrait de la vidéo montrant l'espion israélien Eli Cohen placé dans un cercueil après son exécution par pendaison à Damas, en Syrie, le 18 mai 1965. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)
Extrait de la vidéo montrant l'espion israélien Eli Cohen placé dans un cercueil après son exécution par pendaison à Damas, en Syrie, le 18 mai 1965. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)

Mercredi dernier, lors de la conférence de presse de la société américaine Netflix à Berlin, rapporté par le Financial Times et Les Echos, on apprenait que la plate-forme de streaming avait pour projet de co-produire avec Canal Plus une nouvelle série – « The Spy ».

L’agent du Mossad Eli Cohen avait été jugé et exécuté pour espionnage après avoir réussi à infiltrer le gouvernement syrien sous le nom d’emprunt de Kamel Amin Thaabet pendant quatre ans.

Les renseignements transmis à Israël pendant cette période étaient reçus par le Premier ministre d’alors, Levi Eshkol, et ont largement contribué à la victoire d’Israël pendant la guerre des Six Jours.

En 2015, le président Reuven Rivlin qualifiait Cohen de « héros extraordinaire ».

« On se souvient de peu de gens pendant des générations. Parmi ceux là, il n’y en a presque aucun des héros de la communauté du renseignement, a déclaré Rivlin. Des soldats inconnus qui mettent leurs âmes en jeu et risquent leurs vies à chaque instant sous la couverture du secret.

« Eli Cohen était un extraordinaire héros d’Israël, a-t-il dit. Il méritait que le pays tout entier le connaisse bien et poursuivre son héritage. Nous, citoyens d’Israël, nous nous souviendrons toujours d’Eli Cohen comme d’un vrai héros qui a sacrifié sa vie pour notre sécurité et pour la liberté du pays. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...