Rechercher

C’est le « cœur inquiet » que Lapid passe le relais de la gouvernance

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

Le Premier ministre sortant, Yair Lapid, s'adressant à la Knesset, le 29 décembre 2022. (Crédit : La chaîne Knesset)
Le Premier ministre sortant, Yair Lapid, s'adressant à la Knesset, le 29 décembre 2022. (Crédit : La chaîne Knesset)

Dans son dernier discours à la Knesset en tant que Premier ministre, Yair Lapid commence par dire qu’il passe le relais de la gouvernance « avec un cœur inquiet ».

Il dit ensuite qu’il détaillera les réalisations de son gouvernement, « pour éviter une réécriture de l’Histoire ».

Il parle de succès dans la lutte contre le programme nucléaire iranien, notamment en contrecarrant les efforts internationaux pour parvenir à un nouvel accord avec le régime, et d’efforts directs contre l’Iran « en Syrie et au-delà ».

Il cite l’approfondissement des liens avec les partenaires d’Israël dans le cadre des Accords d’Abraham, avec l’ouverture d’ambassades dans les Émirats arabes unis, au Maroc et à Bahreïn ; l’accord maritime d’Israël avec le Liban ; les succès remportés contre les groupes terroristes à Gaza et l’opération intensive en cours contre les groupes terroristes en Cisjordanie. Il note qu’il a signé la Déclaration de Jérusalem avec le président américain, Joe Biden, et approfondi les liens d’Israël avec les États-Unis, et qu’il n’a pas accepté l’ouverture d’un consulat américain à Jérusalem-Est.

Il indique que son gouvernement a entamé un dialogue avec les Saoudiens, dont la première étape consistera en des survols et des vols directs vers La Mecque pour le Haj. Dans l’ensemble, dit-il, son gouvernement a « établi les fondations d’une adhésion totale de l’Arabie saoudite aux Accords d’Abraham ».

« Tous les ‘détails classifiés’ des progrès réalisés à cet égard seront remis au nouveau Premier ministre », dit-il.

« Si le nouveau gouvernement continue sur la voie que nous avons tracée », dit-il, « la normalisation complète » avec les Saoudiens peut être obtenue « dans un délai assez court ».

« Nous vous transférons un pays en excellent état. Avec une économie forte, des capacités de sécurité améliorées et une force de dissuasion puissante, avec l’une des meilleures positions internationales jamais vues. Essayez de ne pas ruiner le pays, nous serons bientôt de retour », ajoute-t-il.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.