Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

COGAT : Aucune limite sur la quantité d’aide pour Gaza, mais tout doit être inspecté

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi au Caire, le 11 janvier 2024. (Crédit : EVELYN HOCKSTEIN / POOL / AFP)
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi au Caire, le 11 janvier 2024. (Crédit : EVELYN HOCKSTEIN / POOL / AFP)

Le poste-frontière de Rafah, qui sépare l’Égypte de la bande de Gaza, est ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept mais la procédure mise en place par Israël pour permettre l’entrée des aides gêne leur livraison, a accusé le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi.

« Ce qui résulte, en partie, de la manière dont Israël a choisi d’exercer des pressions dans le cadre de la remise en liberté des otages », a-t-il ajouté.

Le COGAT, le bureau de liaison avec les Palestiniens qui est placé sous l’autorité du ministère de la Défense, a répondu qu’il n’y avait aucune limite sur la quantité des aides autorisées à pénétrer dans la bande mais qu’elles devaient être minutieusement inspectées pour des raisons de sécurité.

« Nous avons un rôle dans l’opération d’assistance humanitaire à Gaza : celui d’inspecter les aides pour des raisons de sécurité. Notre procédure d’inspection est efficace et nous renforçons nos capacités pour optimiser nos aptitudes en ce qui concerne ces inspections », a déclaré le COGAT.

« Il n’y a aucune limite sur la quantité des aides qui sont autorisées à entrer à Gaza », a ajouté le COGAT.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.