Israël en guerre - Jour 201

Rechercher

États-Unis et Royaume-Uni sanctionnent l’agence de presse du Hamas, Gaza Now

Les gouvernements américain et britannique ont annoncé mercredi, dans deux communiqués distincts, une nouvelle série de sanctions contre l’agence de presse du Hamas, Gaza Now, ainsi que ses responsables, accusés de participer au financement du groupe terroriste palestinien.

Selon le Trésor américain, Gaza Now et son fondateur, Moustapha Ayash, on lancé une large campagne de financement en faveur du Hamas après les attaques du 7 octobre, qui ont fait près de 1 200 morts en Israël.

Gaza Now, qui est suivi par plus de 1,8 million de personnes sur sa chaîne Telegram, est accusé par Washington d’avoir « soutenu matériellement, sponsorisé ou fourni un soutien technique, matériel ou financier au Hamas ».

Les sanctions visent également Aozma Sultana, directeur de deux entreprises soupçonnées d’avoir donné « des milliers de dollars à Gaza Now et présenté Gaza Now comme un partenaire lors d’une levée de fonds réalisée peu après les attaques du 7 octobre.

Les sanctions impliquent le gel de l’ensemble des avoirs des personnes et entités visées, tant aux États-Unis qu’au Royaume-Uni, ainsi que l’interdiction pour des citoyens ou entreprises des deux pays de réaliser une quelconque transaction avec les cibles de ces sanctions.

De son côté, le département d’État américain a rappelé que les sanctions empêchaient désormais à Ayash et Sultana de se rendre aux États-Unis.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.