Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Kamala Harris remercie le Qatar et appelle à « accélérer » les efforts de paix

La vice-présidente américaine Kamala Harris prend la parole au Capitole américain, le 6 janvier 2022, à l'occasion de l'anniversaire de l'assaut du Capitole à Washington, DC. (Crédit : Greg Nash / POOL / AFP)
La vice-présidente américaine Kamala Harris prend la parole au Capitole américain, le 6 janvier 2022, à l'occasion de l'anniversaire de l'assaut du Capitole à Washington, DC. (Crédit : Greg Nash / POOL / AFP)

Alors qu’Israël a rappelé ses négociateurs d’otages du Qatar et que les discussions sur une trêve à Gaza sont dans l’impasse, la vice-présidente américaine Kamala Harris appelle l’émir de Doha, le cheikh Tamim Bin Hamad al-Thani, pour le remercier des efforts qu’il a déployés pour obtenir une pause d’une semaine, qui a permis la libération de plus de 100 otages.

« La vice-présidente a souligné que les États-Unis resteraient déterminés à poursuivre sans relâche la libération de tous les otages en étroite coopération avec le Qatar et d’autres partenaires régionaux », indique un communiqué de la Maison Blanche, qui précise qu’elle a blâmé le groupe terroriste palestinien du Hamas pour la rupture de la trêve.

Les deux hauts responsables ont également « discuté de l’importance de planifier le jour suivant la fin des combats à Gaza. »

Lors d’un discours sur la guerre entre Israël et le Hamas prononcé en marge du sommet COP28 à Dubaï, Harris affirme qu’elle et le président américain Joe Biden ont entamé des discussions avec les équipes de sécurité nationale sur l’après-guerre à Gaza peu après le 7 octobre, appelant à l’adhésion de la région et au soutien des Palestiniens.

« Nous devons accélérer les efforts pour construire une paix durable », dit-elle. « Les voix et les aspirations palestiniennes doivent être au centre de ce travail. »

Harris dit avoir parlé aux dirigeants arabes à Dubaï de la réhabilitation de Gaza, et de la mise en œuvre d’arrangements pour soutenir l’Autorité palestinienne (AP), notamment en renforçant les forces de sécurité de l’AP, affirmant qu’en attendant « il doit y avoir des arrangements de sécurité acceptables pour Israël, la population de Gaza, l’Autorité palestinienne et les partenaires internationaux ».

Elle réitère également les critiques américaines sur le bilan civil de l’incursion militaire israélienne en affirmant que « trop de Palestiniens innocents ont été tués ».

Harris dit s’être entretenue avec des dirigeants palestiniens, musulmans et arabes aux États-Unis, ainsi qu’avec des Américains qui ont quitté Gaza ou qui y ont de la famille. « C’est vraiment déchirant », dit-elle.

« Alors qu’Israël poursuit ses objectifs militaires à Gaza, nous pensons qu’il doit faire plus pour protéger les civils innocents », dit-elle.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.