Rechercher

Le Jihad islamique confirme la conclusion d’une trêve avec Israël, pas encore Israël

Bassem Saadi, chef du groupe terroriste palestinien Jihad islamique en Cisjordanie, est vu peu après son arrestation par les troupes israéliennes le 2 août 2022. (Crédit : Autorisation)
Bassem Saadi, chef du groupe terroriste palestinien Jihad islamique en Cisjordanie, est vu peu après son arrestation par les troupes israéliennes le 2 août 2022. (Crédit : Autorisation)

Le groupe terroriste palestinien du Jihad islamique a confirmé dimanche la conclusion d’une trêve avec Israël grâce à une médiation égyptienne, au troisième jour d’hostilités meurtrières.

« Il y a peu de temps, une formule a été trouvée pour l’annonce égyptienne de l’accord de trêve, qui porte notamment sur l’engagement de l’Egypte à oeuvrer en faveur de la libération de deux prisonniers », a affirmé dans un communiqué Mohammed Al-Hindi, chef de la branche politique du Jihad islamique.

Les deux prisonniers sont Bassem Saadi, chef du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien en Cisjordanie, et Khaled Awawdeh.

C’est vous qui le dites...