Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

Malmö se prépare à de possibles troubles pendant l’Eurovision

La ville suédoise, qui accueille le concours de musique, s'attend à ce que des visiteurs organisent des manifestations et expriment des opinions politiques liées à la guerre à Gaza

De la peinture rouge a été projetée sur un panneau publicitaire pour l'Eurovision en signe de protestation contre Israël, à Malmö (Suède), le 11 mars 2024. (Crédit : Capture d’écran SVT ; utilisée conformément à l’article 27a de la loi sur les droits d’auteur)
De la peinture rouge a été projetée sur un panneau publicitaire pour l'Eurovision en signe de protestation contre Israël, à Malmö (Suède), le 11 mars 2024. (Crédit : Capture d’écran SVT ; utilisée conformément à l’article 27a de la loi sur les droits d’auteur)

STOCKHOLM – La ville suédoise de Malmö, qui accueillera cette année le Concours Eurovision de la chanson en mai, attend des invités de 80 pays pour l’événement et se prépare également à d’éventuels troubles en marge de celui-ci, ont déclaré jeudi des responsables de la ville.

Le concours annuel de musique, le plus important du genre au monde, se veut un événement apolitique.

Cette année, l’Union européenne de radio-télévision (UER), qui organise le concours, a résisté aux appels à l’exclusion d’Israël en raison de son opération militaire contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza.

« D’après les informations que nous recevons de nos partenaires, il n’y a actuellement aucune menace directe pour l’Eurovision », a déclaré Per-Erik Ebbestahl, directeur de la sécurité à Malmö, lors d’une conférence de presse. « Compte tenu de la situation, les choses pourraient changer. »

Ces derniers mois, les manifestations culturelles en Europe ont été affectées par les protestations et les boycotts liés à la guerre à Gaza.

Le 11 mars, Israël a révélé la chanson qui le représentera finalement au concours, cette année, intitulée « Hurricane » : la première proposition avait été disqualifiée par les organisateurs car considérée comme trop politique.

La maire de Malmö, Katrin Stjernfeldt Jammeh, a déclaré que si de nombreuses personnes visiteraient la ville pour le concours et les festivités qui y sont liées, beaucoup souhaiteraient également organiser des manifestations et exprimer des opinions politiques dans le cadre de l’événement.

« Nous défendons le droit de chacun à exprimer ses opinions démocratiques. Mais il y a toujours un risque que quelqu’un utilise l’attention à des fins moins pacifiques ou pour perturber et combattre », a-t-elle déclaré lors de la conférence de presse.

« J’ai une grande confiance dans la capacité de la police à assurer la sécurité de la ville, même lorsque tant de personnes différentes viennent la visiter », a-t-elle ajouté.

Le concours se déroulera du 7 au 11 mai.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.