Israël en guerre - Jour 284

Rechercher

Nasrallah : si le Hamas parvient à un accord avec Israël, le Hezbollah cessera ses attaques

Mardi, deux civils israéliens ont été tués dans une attaque à la roquette du Hezbollah, portant le nombre de civils tués en Israël au cours des affrontements avec le Hezbollah à 12

Des partisans du Hezbollah, soutenu par l'Iran, écoutant le discours du chef du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, qui s'exprime par liaison vidéo, dans la banlieue sud de Beyrouth, au Liban, le 13 mai 2024. (Crédit : Hassan Ammar/AP)
Des partisans du Hezbollah, soutenu par l'Iran, écoutant le discours du chef du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, qui s'exprime par liaison vidéo, dans la banlieue sud de Beyrouth, au Liban, le 13 mai 2024. (Crédit : Hassan Ammar/AP)

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré mercredi que l’objectif de son groupe terroriste au cours des neuf derniers mois, avec des attaques quasi quotidiennes contre le nord d’Israël, était d’ « épuiser l’ennemi matériellement, financièrement et mentalement ». Il a affirmé que cet objectif avait été atteint.

S’exprimant lors d’un événement commémoratif en l’honneur de Mohammed Nasser, un haut responsable du Hezbollah, tué lors d’une frappe israélienne la semaine dernière, Nasrallah a estimé que les affrontements à la frontière libanaise avaient réussi à détourner Israël de la guerre en cours contre le Hamas à Gaza. La situation dans le nord d’Israël « leur a fait comprendre que s’ils veulent que cela cesse, ils doivent arrêter l’agression à Gaza », a-t-il ajouté.

Il a affirmé que, si une avancée dans les négociations en cours entre Israël et le Hamas aboutissait à un cessez-le-feu à Gaza, le Hezbollah « cessera également » ses attaques contre Israël « sans aucune discussion ni négociation ».

Mardi, deux civils israéliens ont été tués dans une attaque à la roquette du Hezbollah. Cette roquette faisait partie d’un barrage d’une quarantaine de projectiles tirés par le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah, quelques heures après qu’un de ses éléments a été tué dans une frappe imputée à Israël sur l’autoroute Beyrouth-Damas, en Syrie.

Leur mort porte à douze le nombre de civils tués en Israël au cours des affrontements avec le Hezbollah qui durent depuis près de neuf mois. Quinze soldats et réservistes de Tsahal ont aussi été tués dans ces attaques dans le nord du pays. Plusieurs attaques ont également été lancées depuis la Syrie, sans faire de blessés.

Au moins 364 membres du Hezbollah ont été tués dans le cadre de la guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas qui se déroule à Gaza. Outre les terroristes du Hezbollah tués au Liban et en Syrie, 65 autres éléments d’autres groupes terroristes, un soldat libanais et des dizaines de civils ont été tués.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.