Netanyahu a instruit des responsables étrangers du contenu des archives d’Iran
Rechercher

Netanyahu a instruit des responsables étrangers du contenu des archives d’Iran

Le Premier ministre a continué à tenir au courant ses alliés australien, indien et britannique des documents obtenus par le Mossad dans un entrepôt secret de Téhéran

Le Premier ministre indien Narendra Modi, (à droite), et le Premier ministre Benjamin Netanyahu posent pour des photographes après l'arrivée du leader israélien à l'aéroport de New Delhi le 14 janvier 2018. (PRAKASH SINGH / AFP)
Le Premier ministre indien Narendra Modi, (à droite), et le Premier ministre Benjamin Netanyahu posent pour des photographes après l'arrivée du leader israélien à l'aéroport de New Delhi le 14 janvier 2018. (PRAKASH SINGH / AFP)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est entretenu vendredi avec trois hauts-responsables internationaux sur les archives portant sur le nucléaire iranien qui ont été acquises par Israël, a fait savoir son bureau, et ce alors qu’il tente de glaner davantage de soutien autour de son appel à « réparer » ou à « annuler » l’accord sur le nucléaire signé avec la république islamique.

Netanyahu s’est entretenu vendredi avec le Premier ministre australien Malcolm Turnbull, le Premier ministre indien Narendra Modi et la Première ministre britannique Theresa May. Son bureau a précisé qu’il avait « discuté des questions régionales avec les responsables internationaux et les avait tenus au courant des contenus importants qu’il a révélés au sujet des archives nucléaires iraniennes ».

Au début de la semaine, Netanyahu avait déclaré qu’il partagerait les archives de plus de 100 000 documents capturés dans un entrepôt de Téhéran qui semblent prouver les efforts clandestins passés livrés par la république islamique pour assembler des armes nucléaires. Il avait principalement désigné les co-signataires européens du pacte de 2015.

« Les responsables du groupe E3 — Le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne – ont fait savoir qu’ils souhaitaient voir ces matériels. Ils sont très intéressés par ce que nous avons découvert », avait dit Netanyahu aux journalistes réunis à son bureau.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu présente les dossiers obtenus par Israël, qui prouvent que l’Iran a menti sur son programme nucléaire, au ministère de la Défense à Tel Aviv, le 30 avril 2018. (Miriam Alster/Flash90)

Des professionnels des renseignement viendraient à Jérusalem dans la semaine examiner les documents présentés par Israël, avait-il ajouté.

Le lundi soir, Netanyahu s’était entretenu avec le président français Emmanuel Macron, le président russe Vladimir Poutine et la chancelière allemande Angela Merkel pour les informer des trouvailles du Mossad.

« J’ai dit à Poutine qu’il était lui aussi le bienvenu pour voir les contenus. J’ai également invité le dirigeant de la Chine et [Yukiya] Amano », le chef de l’Agence internationale de l’énergie atomique, avait dit Netanyahu.

La Première ministre britannique Theresa May, à gauche, pose avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu aux abords du 10, Downing Street, à Londres, le 2 novembre 2017 (Crédit : AFP PHOTO / Tolga AKMEN)

Au cours d’une présentation par moments théâtrale, lundi soir, Netanyahu avait montré une collection immense de documents iraniens qui, avait-il dit, sont la preuve de l’existence du projet AMAD, que la république islamique a gelé en 2003.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...